White Hat SEO vs Black Hat SEO

WHITE HAT BLACK HATLe référencement naturel est le fait de réaliser des actions pour améliorer le positionnement d’un site web sur des mots clés que l’on va considérer comme pertinents. Il n’y a pas d’une action possible, il y en a pleins. En France, et presque partout dans le monde Google domine clairement le marché des moteurs de recherche. Il faut donc faire en sorte d’être bien placé sur ce moteur de recherche. Les actions peuvent être classées dans 2 catégories, les actions black hat et white hat. En conséquence, les professionnels du SEO qui font du black ou du white hat seront casés dans l’une ou l’autre des catégories. Chacune a ses avantages, ses inconvénients et ses risques (surtout le deuxième d’ailleurs). Dans quelles cas utiliser quelle méthode ?

white hat, des actions autorisées par Google

Il s’agit de réaliser des actions approuvées par Google. Google parle beaucoup et explique ce qu’elle accepte que les responsables des sites ou les professionnels du SEO réalisent pour améliorer le positionnement des sites web. On parle de site Google friendly. Je me positionne clairement en tant que white hat.Tous les autres articles de mon blog sont des articles qui parlent d’actions white hat. Je préconise de ne faire que du white hat.

Pourquoi ?

  • Car il me semble logique de ne pas berner les moteurs de recherche

  • Car j’estime que faire des actions interdites c’est ne pas respecter les règles et donc fausser le jeu, c’est donc de la concurrence déloyale

  • Car c’est faire courir trop de risques aux sites web des clients

  • Car le black hat n’est pas moral, cela s’apparente souvent à du piratage

Je vais être sincère, le black hat demande souvent des excellentes connaissances en développement web car il s’agit souvent de hacker, ce qui est souvent au delà de mes compétences. Donc non seulement je n’apprécie pas mais je ne saurai pas faire. Je ne cherche d’ailleurs pas forcément à connaître toutes les techniques black hat existantes.

Les avantages de faire du white hat : on ne fait pas courir de risque aux clients, on ne fausse pas la concurrence, on est honnête…

Les inconvénients sont : cela prend du temps pour arriver aux résultats attendus (plusieurs semaines, mois), et on peut se faire passer devant par les black hat.

Quand faire du white hat ? Selon moi, dans tous les cas. Le seul cas, où je trouve qu’il peut être intéressant de faire du black hat, c’est quand on veut mettre en avant un site temporaire qui va durer quelques semaines.

black hat, des actions non autorisées par Google

Il s’agit de réaliser des actions interdites par Google. On induit en erreur les moteurs de recherche pour les inciter à mieux positionner un site. Il peut s’agir de cloaking, achat de liens, spamdexing, content spinning, negative seo, keyword stuffing… Il existe pleins d’autres techniques. Je ne vais ni expliquer les techniques précédentes ni vous lister l’ensemble des techniques. Mon but n’est clairement pas de faire de la publicité à ces techniques que j’estime mauvaises et qui décrédibilisent souvent la profession. En effet, certains entrepreneurs connaissant ces pratiques vont du coup se méfier ou avoir une mauvaise image du SEO. Certains consultants black hat le revendiquent et donc cela me paraît sein et le client saura où il met les pieds. Certains par contre ne le disent pas et là c’est grave.

Quel est le risque du black hat ? Tout simplement de se faire prendre. Google peut ne pas se rendre compte de la supercherie. Mais si elle s’en rend compte, elle va déclasser le site web ou même l’enlever de ses résultats de recherche (on parle de pénalités Google). C’est très grave pour un client, c’est pour cela que je n’adhère pas. Il existe plusieurs degrés de gravité d’une action black hat. On peut acheter quelques liens entrants, ce qui est interdit mais pas très grave et assez courant. On peut aussi faire du négative SEO. Cela consiste à faire des mauvaises pratiques pour des concurrents et espérer que Google s’en rende compte et pénalise les concurrents (ex : envoyer des très mauvais liens entrants vers les sites des concurrents). Cette pratique est par contre très grave.

Le principal avantage du black hat est que le site web va se positionner en meilleure position et plus rapidement que si on réalise du white hat.

Le principal inconvénient est que c’est très risqué. On peut être pénalisé ce qui peut avoir de très graves conséquences. Les pénalités sont souvent difficiles à rectifier et cela prend du temps pour s’en sortir.

Conclusion : Ne faîtes que du white hat

Je déconseille fortement le black hat, tant par sa dangerosité que son côté immoral. Il existe de nombreuses techniques white hat qui ont prouvées leurs efficacités et sont sans risque. Elles suffisent largement pour arriver aux objectifs souhaitées par les entreprises. On reste dans les règles et on fait de la qualité. Car ce que veut les moteurs de recherche c’est aussi ce que veut les internautes. Et le plus important c’est de satisfaire l’internaute.