Arborescence

arborescenceLa lecture d’un site Internet est très différente de celle de documents papiers. Il faut organiser la navigation sur le site.

Les éléments de l’arborescence

  • Il faut d’abord identifier les contenus importants à intégrer au site en fonction du sujet choisi.
    Ex : si le site est sur la cuisine, on peut identifier des contenus sur les plats principaux, les entrées, fromages, les desserts. Il faut identifier les types de cuisines que l’on va aborder (cuisine espagnole, mexicaine, italienne…)
  • Il faut aussi déterminer le ou les formats que l’on va utiliser. Les formats peuvent être texte, image, vidéos… Dans un souci d’être ludique, il est nécessaire de ne pas trop mettre de texte et donc de mettre des images, vidéos…
    ex : pour un site sur la cuisine, l’on peut décrire sous forme de texte les recettes, mettre des images des plats une fois préparés ou lors des différentes étapes de préparation, ou encore faire une vidéo dans laquelle on va montrer une personne réalisant la recette.
  • Il faut réaliser un contenu compréhensible pour toute la population ciblée et si possible accessible à tout public (du débutant au plus compétent). La meilleure méthode est de se mettre à la place d’une personne qui ne connait absolument rien au sujet.
    Ex : sur le même site de cuisine, il ne faut pas mettre de termes trop techniques, ou au pire les expliquer. Il faut aussi ne pas omettre certains détails importants sous prétexte que l’on pense que tout le monde le sait.
  • Il faut penser à avoir un site accessible et intéressant pour une lecture sous tout écran (portable et tablette notamment).
  • Il faut enfin faire un contenu intéressant que ce soit pour ceux qui lirons rapidement le site (les titres et les mots clés) comme ceux qui voudront lire dans le détail.
  • Il faut aussi bien organiser la page d’accueil, cela est essentiel car c’est très souvent la première page que l’Internaute verra, et la première impression est essentiel. L’Internaute doit pouvoir comprendre sur cette page ce qu’il peut trouver sur tout le site. Il doit y avoir aussi un lien direct vers tous le contenu du site (par un menu clair mais détaillé).
    ex : sur le site de cuisine, l’Internaute doit savoir dès la page d’accueil de quelles cuisines l’on parlera, et de quelles recettes, sans oublier comment elles seront présentées (détails des ingrédients, tutos vidéos…).
  • Il faut ensuite déterminer le contenus des autres pages du site, en essayant le plus possible de faire des « articles » longs et de faire le points de pages différentes.
    Ex : sur le site de cuisine, nous ferons une seule page pour tous les différents types de fromages de chèvre et non pas une page par fromage de chèvre.
  • Il faut ensuite organiser la navigation. Il faut s’assurer que l’ensemble du contenu du site est accessible en trois clics maximum. Il faut mettre un place le chemin que doit utiliser l’Internaute pour accéder à tout le contenu du site, mais aussi proposer d’autres chemins (sous menu ou liens directs…).
  • Il faut enfin bien réaliser le menu. Cela est essentiel car l’Internaute devra trouver ce qu’il cherche et comprendre ce qu’il peut trouver sur le site grâce à ce menu. Il doit être clair, détaillé.
    Ex : pour le site de cuisine, le menu peut être fait en découpant en sous menu « cuisine française », « cuisine espagnole », cuisine italienne », puis dans chaque sous menu on détaille les plats décris (« cassoulets », « choucroute », « pajitas »…).