Archives de l’auteur : lepetitwebmarketeur

White Hat SEO vs Black Hat SEO

WHITE HAT BLACK HATLe référencement naturel est le fait de réaliser des actions pour améliorer le positionnement d’un site web sur des mots clés que l’on va considérer comme pertinents. Il n’y a pas d’une action possible, il y en a pleins. En France, et presque partout dans le monde Google domine clairement le marché des moteurs de recherche. Il faut donc faire en sorte d’être bien placé sur ce moteur de recherche. Les actions peuvent être classées dans 2 catégories, les actions black hat et white hat. En conséquence, les professionnels du SEO qui font du black ou du white hat seront casés dans l’une ou l’autre des catégories. Chacune a ses avantages, ses inconvénients et ses risques (surtout le deuxième d’ailleurs). Dans quelles cas utiliser quelle méthode ?

white hat, des actions autorisées par Google

Il s’agit de réaliser des actions approuvées par Google. Google parle beaucoup et explique ce qu’elle accepte que les responsables des sites ou les professionnels du SEO réalisent pour améliorer le positionnement des sites web. On parle de site Google friendly. Je me positionne clairement en tant que white hat.Tous les autres articles de mon blog sont des articles qui parlent d’actions white hat. Je préconise de ne faire que du white hat.

Pourquoi ?

  • Car il me semble logique de ne pas berner les moteurs de recherche

  • Car j’estime que faire des actions interdites c’est ne pas respecter les règles et donc fausser le jeu, c’est donc de la concurrence déloyale

  • Car c’est faire courir trop de risques aux sites web des clients

  • Car le black hat n’est pas moral, cela s’apparente souvent à du piratage

Je vais être sincère, le black hat demande souvent des excellentes connaissances en développement web car il s’agit souvent de hacker, ce qui est souvent au delà de mes compétences. Donc non seulement je n’apprécie pas mais je ne saurai pas faire. Je ne cherche d’ailleurs pas forcément à connaître toutes les techniques black hat existantes.

Les avantages de faire du white hat : on ne fait pas courir de risque aux clients, on ne fausse pas la concurrence, on est honnête…

Les inconvénients sont : cela prend du temps pour arriver aux résultats attendus (plusieurs semaines, mois), et on peut se faire passer devant par les black hat.

Quand faire du white hat ? Selon moi, dans tous les cas. Le seul cas, où je trouve qu’il peut être intéressant de faire du black hat, c’est quand on veut mettre en avant un site temporaire qui va durer quelques semaines.

black hat, des actions non autorisées par Google

Il s’agit de réaliser des actions interdites par Google. On induit en erreur les moteurs de recherche pour les inciter à mieux positionner un site. Il peut s’agir de cloaking, achat de liens, spamdexing, content spinning, negative seo, keyword stuffing… Il existe pleins d’autres techniques. Je ne vais ni expliquer les techniques précédentes ni vous lister l’ensemble des techniques. Mon but n’est clairement pas de faire de la publicité à ces techniques que j’estime mauvaises et qui décrédibilisent souvent la profession. En effet, certains entrepreneurs connaissant ces pratiques vont du coup se méfier ou avoir une mauvaise image du SEO. Certains consultants black hat le revendiquent et donc cela me paraît sein et le client saura où il met les pieds. Certains par contre ne le disent pas et là c’est grave.

Quel est le risque du black hat ? Tout simplement de se faire prendre. Google peut ne pas se rendre compte de la supercherie. Mais si elle s’en rend compte, elle va déclasser le site web ou même l’enlever de ses résultats de recherche (on parle de pénalités Google). C’est très grave pour un client, c’est pour cela que je n’adhère pas. Il existe plusieurs degrés de gravité d’une action black hat. On peut acheter quelques liens entrants, ce qui est interdit mais pas très grave et assez courant. On peut aussi faire du négative SEO. Cela consiste à faire des mauvaises pratiques pour des concurrents et espérer que Google s’en rende compte et pénalise les concurrents (ex : envoyer des très mauvais liens entrants vers les sites des concurrents). Cette pratique est par contre très grave.

Le principal avantage du black hat est que le site web va se positionner en meilleure position et plus rapidement que si on réalise du white hat.

Le principal inconvénient est que c’est très risqué. On peut être pénalisé ce qui peut avoir de très graves conséquences. Les pénalités sont souvent difficiles à rectifier et cela prend du temps pour s’en sortir.

Conclusion : Ne faîtes que du white hat

Je déconseille fortement le black hat, tant par sa dangerosité que son côté immoral. Il existe de nombreuses techniques white hat qui ont prouvées leurs efficacités et sont sans risque. Elles suffisent largement pour arriver aux objectifs souhaitées par les entreprises. On reste dans les règles et on fait de la qualité. Car ce que veut les moteurs de recherche c’est aussi ce que veut les internautes. Et le plus important c’est de satisfaire l’internaute.

SEO VS Adwords, quelle action choisir ?

seo vs adwordsLe SEO ou Adwords sont 2 techniques webmarketing très importantes. Ce sont d’ailleurs les 2 techniques les plus importantes. En effet, le référencement naturel (SEO) est la technique la plus utilisée et Adwords lui emboîte le pas. Derrière, on a le community management et l’emailing. Ce sont 2 techniques très appréciées par les entreprises. On peut les opposer ou les trouver complémentaires. On en parlera plus en détail dans cet article. On regardera les points positifs et négatifs de chacun.

Le SEO, une technique avec de très bons résultats à moyen/long terme

Je suis un consultant webmarketing et je me spécialise de plus en plus dans le SEO, donc ma vision peut être biaisée. Mais si je reste objectif, je vais quant même dire que le référencement naturel est l’action marketing sur internet la plus rentable. D’ailleurs, je me spécialise aussi dedans car je trouve que c’est l’action la plus valorisante à proposer à une entreprise. En effet, être présent sur les moteurs de recherche est essentiel. Il ne suffit pas d’être présent dans les bas fonds du classement, il faut être présent sur des mots clés recherchés par la cible de l’entreprise et il faut être présent le plus proche possible des premières places. Une entreprise qui ne sera pas de SEO, ne sera pas présent sur ces fameux mots clés qui leur apporterait des clients, où y serait en Xe page et ne serait jamais vu. Le SEO est donc une action primordiale. Le retour sur investissement est très souvent très important.

Donc les avantages du SEO sont donc que cela amène des clients, mais cela amène aussi une bonne image. Si l’entreprise est bien placé sur un mot clé pertinent pour l’activité de l’entreprise, l’internaute aura forcément une bonne image de l’entreprise (dynamisme, réussite…). On parle aussi forcément de notoriété évidemment. Beaucoup d’internautes découvrent les noms des entreprises en cherchant sur Google.

Le principal inconvénient, j’en parle déjà dans le titre de cette partie. Le SEO prend du temps pour se mettre en place et pour que les résultats se fassent sentir. Cest donc du moyen ou long terme. Inutile d’imaginer avoir de bons résultats en moins d’un mois et sur certains mots clés très concurrentiels on parle même de plusieurs mois (même 6 mois parfois). Oui, c’est long. Il faut d’abord réaliser les actions, ce qui prend plusieurs jours ou semaines puis attendre que les résultats se fassent connaître. C’est souvent frustrant pour les entreprises à l’heure du tout instantanée.

Le 2e inconvénient, et c’est là aussi une raison qui a fait que je me spécialise dans ce domaine, c’est que contrairement à ce que certains peuvent penser il faut faire appel à des pros. C’est un domaine technique et pour arriver à un résultat optimal il faut laisser les professionnels s’occuper du SEO. Je fais souvent des apéros, et networking et je suis souvent surpris de ma méconnaissance des entrepreneurs sur le SEO. Même ceux qui disent qu’ils font du SEO en interne font souvent des actions bien trop limités. Il est fréquent d’entendre des créateurs d’entreprise dire qu’ils réalisent le SEO eux-mêmes et quand je les questionnent ils me disent que leur SEO est super car « ils sont premiers sur le nom de leur marque ». Par information, le SEO ce n’est pas cela, et être premier pour le nom d’une marque (sauf si la marque est un nom générique) c’est très facile. Je peux créer une marque qui s’appelle « trobuti », je serai 1er sur ce mot clé très très rapidement. Bien sûr, vous ne trouverez jamais aucun prospect en étant premier sur le nom de votre marque.

Adwords, un moyen de rapidement trouver des clients

Contrairement au SEO, on peut en quelques minutes émettre des annonces sur les moteurs clés que l’on désire. Cela permet d’être présent en première page, les annonces étant en haut et en bas des pages. On paie uniquement si les internautes cliquent sur l’annonce. Adwords est l’outil de Google pour émettre les annonces. Il est assez simple à comprendre, en tout cas pour les idées de base. A court terme donc c’est une bonne idée. De plus, avec l’expérience on va pouvoir payer de moins en moins par clic. On peut commencer soi-même en tant qu’entrepreneur d’utiliser Adwords et on apprendra petit à petit, surtout que les aides de Google donnent beaucoup d’informations (il y a beaucoup de lecture à faire).

Il y a néanmoins des inconvénients. Le premier est qu’on va toujours payer au clic. Il va falloir analyser le taux de conversion car un clic ne va pas avoir forcément la conséquence que l’on attend. Cela peut vite coûter cher et ne pas être rentable ou avoir une rentabilité faible. Un clic ne va pas donner une vente. Loin de là, ce serait trop beau. Beaucoup d’entreprises se plaignent que le coût au clic n’arrête pas d’augmenter. Cela devient donc de moins en moins rentable. Du coup, il devient pertinent de faire appel à un professionnel qui aidera à émettre des annonces plus efficaces, qui coûteront aussi moins cher au clic et qui convertiront plus.

SEO VS Adwords ?

Les webmarketeurs ont tendance à dire qu’une bonne action serait de coupler le SEO et Adwords. On met en place les actions de SEO qui prennent du temps. En même temps, on émet des annonces Adwords qui auront des résultats immédiats. On attend que les actions SEO donnent du résultats. Et donc au bout de quelques mois on analyse et on regarde si les résultats atteints en SEO suffisent et on arrête l’Adwords ou on fait en parallèle l’Adwords avec retombées du SEO.

Moi j’aurais tendance à dire qu’on doit analyser au cas par cas. Il faut aussi savoir que la majorité des internautes ne cliquent pas sur les annonces et privilégient donc les résultats naturels. Si on devait privilégier une des actions, je vais conseiller le SEO qui me semble bien plus rentable à moyen terme. Si l’entreprise ne peut pas réaliser en parallèle toutes les actions, autant faire que le SEO. Par contre, il faut avoir conscience qu’il faudra quelques semaines voir mois d’attente des résultats. Ne faire que de l’Adwords me semble une mauvaise stratégie. Le coût est important, et comme les coûts par clics des annonces ne cessent d’augmenter, cela semble être une stratégie risquée et de moins en moins rentable. Après, cela dépend néanmoins des secteurs d’activité. Dans certains secteurs bien trop concurrentiels où bien se placer en SEO peut être trop compliqué, recourir à Adwords peut être pertinent.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

Les étapes de l’optimisation SEO

optimisation seoL’optimisation SEO est l’optimisation du positionnement d’un site web sur les moteurs de recherche (essentiellement Google en France). Le SEO est l’abréviation de Search Engine Optimization, la traduction anglaise de “référencement naturel”. Il s’agit de faire en sorte que le site web soit le plus visible pour les internautes qui constituent la cible de l’entreprise. Pour cela, il faut savoir quels mots clés ils utilisent pour chercher des informations par l’intermédiaire de Google. Une fois cette analyse réalisée, il faut effectuer un ensemble d’actions complexes pour être présent le plus proche possible des premières positions sur les pages de résultats.

Optimisation SEO : le moteur de recherche classe les pages

C’est la base. Il faut comprendre ce qui se passe avec les moteurs de recherche. Un moteur de recherche est là pour que les internautes trouvent des informations. Cet internaute va écrire des mots clés. Il va ensuite se retrouver sur des pages de résultats (appelé SERP). Il va être sur une première page, sachant qu’il y en a pleins d’autres. Par exemple, pour une recherche « optimisation SEO », il y a environ 10 millions de résultats. Chaque page donne 10 résultats naturels. On y rajouter les annonces payantes en haut et en bas que l’on appelle référencement payant et qui chez Google est géré par Adwords. 10 résultats c’est peu par rapport aux 10 millions. 75% des internautes ne vont pas plus loin que la première page en moyenne. Donc il faut idéalement être sur cette première page. Il faut donc faire une optimisation SEO pour être présent sur cette fameuse page. Cela va demander du temps, et beaucoup de travail.

1ere étape de l’optimisation SEO : l’audit SEO

Cette étape de l’audit SEO est essentielle et bien plus longue qu’on pourrait le croire. Il s’agit d’analyser le site web (ses points positifs et négatifs), les mots clés pertinents recherchés par les internautes cibles (le mot clés que l’on a identifié n’est peut être pas le bon), la concurrence sur les mots clés intéressants, le netlinking (liens entrants). On en déduira toute une liste d’actions priorisées afin de réaliser cette fameuse optimisation SEO. L’audit SEO est donc une base essentielle qui prend du temps. C’est un document de plusieurs dizaines de pages. Il fera office de source d’information pour réaliser les actions par la suite.

2e étape : L’optimisation SEO au niveau du site

L’audit SEO aura forcément mis en évidence des imperfections au niveau technique sur le site. Cela peut toucher aux redirections, au code html, au code concernant les langues, à l’optimisation mobile, à la sécurisation du site, à la vitesse de téléchargement du site, à la duplication de contenu, à éviter les éléments bloquants… Il y a de nombreux éléments qui doivent faire partie de l’optimisation SEO du site.

3e étape : l’optimisation SEO au niveau des pages

Il s’agit notamment de l’optimisation SEO du contenu et des balises. Il faut créer une page par mot clé principal. Cette page doit être rédigé selon les méthodes de rédaction web. En effet, l’optimisation SEO des pages sur internet n’a rien avoir avec la rédaction sur magazine ou journal. La manière de lire est totalement différente. La qualité du contenu est essentielle pour le SEO. A cette rédaction web, il faut ajouter la rédaction SEO. C’est essentiel. Il y a des règles à respecter, notamment en terme de densité de mot clé, des endroits où mettre les mots clés, du type de vocabulaire utiliser (sémantique), de la taille du texte, … A cela doit être rajouter l’optimisation SEO au niveau des balises des pages. On parle ici notamment des balises (notamment métadescription, title, H1, Hn, alt).

4e étape : l’optimisation SEO en terme de liens entrants (netlinking)

Le web peut être imagé comme une araignée. Chaque page à des liens vers d’autres pages du même site et d’autres sites. Tous ces liens sont essentiels. On parle de netlinking quand on parle de l’optimisation SEO consistant à faire en sorte que le site reçoivent des liens de qualité de la part de pages d’autres sites web. On parle notamment de popularité. Le concept est complexe mais pour résumer, plus un site recevra de liens entrants de nombreux sites considérés comme de qualité par Google, plus ce site web sera populaire et aura de chance d’être bien positionné sur Google. C’est bien plus complexe en réalité.

5e étape : l’optimisation SEO dans le temps et son suivi

On a donc faire un audit SEO complet. On a ensuite optimisé le site et les pages (contenu). On a fait en sorte d’avoir des liens de qualité (netlinking). Le SEO prend du temps pour que les actions réalisées amènent du résultat (plusieurs mois). Il faut donc suivre le positionnement du site sur les mots clés où on a voulu se positionner pour voir si les résultats sont à la hauteur. De plus, il faudra idéalement continuer à faire des actions régulièrement pour continuer à améliorer son positionnement ou éviter de redescendre (sur les mots clés les plus concurrentiels, où des concurrents essayeront de vous dépasser).

Conclusion

Vous l’avez compris, l’optimisation SEO est un travail qui demande beaucoup de compétences et du temps. Il faut faire appel à un professionnel du SEO si vous voulez de vrais résultats.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

Qu’est ce qu’un bon consultant SEO ?

consultant seoEn voilà une question difficile à répondre mais tellement importante. En effet, quand une entreprise veut trouver quelqu’un en externe pour réaliser des actions en référencement naturel, il doit faire le bon choix. Le référencement naturel est un domaine très compliqué. Il s’agit d’améliorer son référencement sur les moteurs de recherche (en réalité c’est le référencement sur Google qui est important car c’est 93% du marché en France et presque pareil partout dans le monde (à par en Chine ou Russie)). Le référencement naturel est l’action marketing sur internet la plus rentable et donc la plus appréciée par les entreprises. Ces dernières ne peuvent pas forcément s’en occuper en interne. D’ailleurs ce ne serait pas forcément une bonne idée de le faire en interne car il faut une personne qui connaisse parfaitement le domaine, et de plus cela ne nécessite souvent pas une personne à temps plein (sauf grosses entreprises). Il ne suffit pas de connaître les bases ou de penser connaître le SEO. Ce serait trop facile.

Consultant SEO, un choix important

Bon, parlons donc de ce fameux consultant SEO. Avant de parler de critères de choix, on va expliquer pourquoi c’est important. Il n’y a pas forcément de formation en SEO. Beaucoup dans ce domaine sont autodidactes et ce sont souvent les meilleurs. Les formations dans le domaine sont souvent des formations généralistes en webmarketing et donc utiles pour connaître les bases mais pas le détail. Malheureusement, le succès se cache dans les détails. Comme on ne peut pas se baser sur la formation du consultant SEO et que souvent les entreprises ne connaissent rien ou que les bases sur le SEO, comment choisir le prestataire ?

L’intérêt de faire un choix vient surtout du fait que le niveau entre les consultants peut être bien différent. Cela dépend de l’ancienneté, du fait qu’il soit spécialiste ou pas, de son expérience…

Le consultant SEO peut être indépendant ou être en agence… Je vais surtout parler des consultants indépendants, c’est ce que je connais le mieux mais c’est aussi valable pour les agences.

Les critères de choix d’un consultant SEO

Un bon consultant SEO est une personne qui :

  • questionne le client avant tout : en effet, le SEO c’est un art, chaque cas est différent. On ne peut pas appliquer une méthode pour tous les projets. Il faut connaître les activités de l’entreprise, son objectif en SEO et si l’entreprise n’en a pas il faut le définir, connaître l’url du site web pour pouvoir analyser succinctement le site avant tout devis, savoir l’historique de l’entreprise au niveau du SEO, le niveau de connaissance de l’interlocuteur en SEO (pour pouvoir s’adapter à lui), connaître la cible géographique en SEO, savoir ce que l’entreprise peut et/ou faire en terme d’actions (rédaction du contenu, modification informatique)… Et j’en passe. Un consultant SEO doit poser ces questions de base.

  • commence par un audit SEO très complet : j’en parle dans d’autres articles. Aucune action SEO ne doit commencer sans un audit SEO complet. Cela veut dire un audit SEO facturé qui analyse l’état des lieux de l’efficacité du site web en terme SEO. Cet audit SEO prend minimum 2 jours pour les plus petits sites. Donc un consultant SEO qui part sur des actions sans faire d’audit SEO, ou avec un audit SEO gratuit rapide ne sera pas sérieux.

  • qui sait s’adapter aux besoins du client : si vous tombez sur un consultant SEO qui vous propose une action alors que vous souhaitez en faire une autre, cela doit vous poser des questions. Néanmoins, peut être que les actions que vous vouliez n’étaient pas les bonnes, cela arrive. Dans ce cas, il doit bien expliquer pourquoi il propose une autre action. A vous ensuite de juger de la crédibilité de son argumentaire. Parfois, cela est justifié, parfois c’est parce que l’action que vous envisagez n’est pas dans ses compétences. C’est souvent le cas quand un consultant n’est pas spécialisé en SEO.

  • s’adapter au budget du client : je n’entends pas par là qu’il va s’adapter au prix proposé par le client. Il peut faire un effort financier mais si il ne va pas diminuer son tarif de moitié ou même d’un quart. D’ailleurs s’il le fait ce sera un critère pour ne pas le prendre. Un consultant SEO aux abois est probablement un consultant qui ne vend pas, ce qui pose beaucoup de questions… Je parle plutôt du fait que si vous n’avez pas les moyen de réaliser une action important en une seule fois il pourra étaler les actions dans le temps sous un système de forfait mensuel. Et inversement d’ailleurs, si vous voulez que cela se passe vite, il doit pouvoir vous proposer une prestation on-shot comme on dit. Il doit pouvoir aussi vous proposer un audit SEO sans obligation de faire des actions par la suite.

  • pratique un prix raisonnable : un consultant SEO doit pratiquer un prix logique. Cela veut dire qu’il ne doit pas être trop bas ni trop haut, et encore moins gratuit. Tout consultant qui propose de la gratuité doit vous mettre la puce à l’oreille. On voit parfois des offres d’audit SEO gratuit. Évidemment à ce tarif là vous en aurez pour votre argent. Un audit cela prend au moins 2 jours à préparer (minimum). Donc offrir gratuitement 2 jours de travail, aucun consultant SEO de qualité ne le fera évidemment.

  • annonce les bonnes et mauvaises choses : j’ai surtout envie de dire surtout les mauvaises choses. Imaginons que lors de l’entretien de vente, l’entreprise a mis en avant qu’il était super fier de son site et surtout du contenu de telle ou telle page qu’elle a fait elle-même et qui est trop bien selon elle. Si finalement après analyse ce n’est pas le cas, le bon consultant SEO le lui dira. Cela paraît logique mais certains consultants trop commerciaux ne diront que ce qui va faire plaisir au client. Malheureusement, les clients ne veulent pas qu’on leur fasse plaisir mais qu’on réalise un bon référencement.

  • ne fait pas de black hat (sauf si le client en veut et est au courant des conséquences) : certains consultants SEO ne vont pas être d’accord mais j’assume. Faire du black hat est une mauvaise pratique pour un site qui veut durer. Il s’agit de faire des actions spécifiques qui sont interdites par Google et que Google va réprimer quand elle va s’en rendre compte. Réprimer cela veut dire qu’elle va déclasser le site web (ou page) voir l’enlever de Google. Certains consultants disent quand ils vont faire du black hat et dans ce cas c’est à l’entreprise de savoir si elle veut prendre le risque (je déconseille fortement, sauf peut être pour des sites temporaires). Certains consultants SEO par contre ne le disent pas et là c’est grave. C’est malheureusement plus courant qu’on pourrait croire.

  • Pédagogue : le SEO c’est technique. Il y a un vocabulaire de nombreux mots que l’on ne retrouve que dans ce domaine. Un entrepreneur qui ne s’y connait pas en informatique ou encore en webmarketing va être totalement perdu. Le bon consultant SEO va devoir rendre la technique simple.

  • a une obligation de moyen et non de résultat : c’est essentiel. Là on touche à une pratique dangereuse. Certains consultants SEO, notamment dans leur discours ou propositions commerciales, s’engagent à ce que le site web (qu’ils ne connaissent pas encore souvent) soit en première page sur Google. Parfois ils sont plus précis (« engagement de première page sur 10 mots clés », « dans les 3 premières places »…). Je vais être catégorique. Aucun bon consultant SEO ne pourra vous garantir un positionnement. Ceux qui font cette pratique font parfois du black hat (qui permet de très bien se positionner très rapidement sur des mots clés même très concurrentiels jusqu’au jour où Google va s’en rendre compte), ou du positionnement sur des mots clés qui ne correspondent à aucune ou presque aucune recherche (vous serez peut-être même premier mais personne ne cliquera jamais sur votre site web). Donc oubliez les offres de ce genre. C’est alléchant j’en conviens mais cela se rapproche plus d’une arnaque qu’autre chose.

  • ne conseille pas de faire uniquement ce qu’il va pouvoir faire : c’est aussi un classique. Par exemple, le consultant SEO ne fait pas de rédaction SEO mais fait du netlinking. Il vous propose donc de ne faire que du netlinking. On le voit venir de loin. Malheureusement souvent ils sont bien plus subtiles.

  • parle des délais pour atteindre des résultats : le SEO est l’action webmarketing la plus rentable et qui a le meilleur ROI. Mais, on parle de moyen terme. Le SEO cela coûte un certain prix à réaliser. Cela prend plusieurs mois pour que Google positionne de manière optimale le site web et prenne donc en compte les actions. Bien sûr, en quelques semaines vous verrez des différences, mais cela prend de 2 à 6 mois selon les mots clés pour que les actions aient leur résultat optimal. C’est frustrant mais c’est comme cela. Un consultant SEO qui va vous promettre de résultats importants en quelques semaines et optimal en 1 mois, faut l’oublier. J’appelle cela des vendeurs de rêve. C’est super mais à la fin on fini tous par se réveiller et le réveille est brutal. D’ailleurs si le résultat est vraiment dans le délais de quelques semaines, cela sera peut être du black hat…

  • explique ce qu’il fait dans la prestation : le bon consultant SEO doit expliquer les étapes (audit SEO, actions, priorités des actions…). Cela paraît logique mais parfois je passe derrière des consultants SEO que les entreprises ont missionnés pour améliorer le SEO mais dont elles ne savent pas du tout ou très peu ce qu’il fait. Cela paraît fou, il faut vâchement avoir confiance pour faire cela.

  • essaie de se positionner sur des mots clés recherchés (et oui certains ne font pas cela) : en effet, certains consultant SEO peu scrupuleux vont se positionner sur des mots clés qui ne correspondent à aucune recherche ou très peu (sans le dire au client bien sûr) et bien évidemment il va se positionner très bien sur ces mots clés (en quelques jours parfois ou même moins). Un client qui ne fait pas attention sera super content du résultat rapide et de qualité…

  • donne des documents, notamment un audit SEO complet : un bon consultant SEO ne fera jamais un audit SEO sans donner à la fin un document très volumineux avec tout le détail sur l’audit SEO. Cela laisse la possibilité au client de faire des actions lui-même ou le faire faire à d’autres personnes. C’est un risque pour le consultant mais c’est ça le travail de qualité. Évidemment, un consultant SEO qui ne donne aucun document ou très peu aura du pouvoir car le client pourra difficilement changer sans repartir de zéro.

  • s’engage sur les délais et les respectent : Si on consultant SEO ne vous donne aucun délai, oubliez. Si il vous en donne mais ne les respectent pas, oubliez aussi. Sauf bien sûr si c’est un cas rare et qui se justifie ou encore que c’est lié à une retard de la part de l’entreprise.

  • propose un devis détaillé : le devis doit expliquer en détail ce qui sera fait. Par exemple, un devis d’audit SEO doit être très détaillé.

  • est spécialisé dans le SEO : il peut faire aussi d’autres actions webmarketing (notamment Adwords) mais il ne peut s’agir d’un développeur, d’un community management ou autre qui fait aussi du SEO. Le SEO cela demande beaucoup de connaissances, il faut être spécialiste.

  • A un minimum d’expériences et de recommandations : cela dépendra de l’entreprise cliente, de l’objectif… On va pas demander 10 ans d’expérience, d’ailleurs cela ne sera pas forcément un bon indicateur car le SEO change tout le temps et les méthodes d’il y a 10 ne sont plus valables. Mais si vous demandez un audit SEO, il doit avoir faire un certain nombre d’audit auparavant et montrer des recommandations de clients.

Consultant SEO : à vous de jouer

Voila, je vous ai donné les clés pour choisir votre consultant SEO. A vous d’analyser tous ces éléments et choisir le consultant SEO qui correspondra à votre besoin. Évidemment, il peut y avoir d’autres critères, notamment liés au feeling humain que l’on peut avoir ou pas avec ne personne.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

Qui peut faire un audit SEO ?

créer son entrepriseL’audit SEO est une analyse très précise de l’efficacité du site web en terme de référencement naturel (positionnement sur des mots clés pertinents sur les moteurs de recherche).

Un audit SEO c’est long à faire ?

Les entreprises n’ont qu’une vision très floue que ce que comprend un audit SEO. Elles comprennent que c’est analyser le site web pour ensuite faire des actions. Et elles pensent parfois qu’il faut quelques minutes pour le faire. Non. Même un audit SEO d’un site de 10 pages d’une entreprise ayant une seule activité prendra plusieurs jours. Il faut analyser la technique du site (pleins de critères techniques), les concurrents, le positionnement actuel du site, les mots clés, le netlinking… En SEO, le succès se cache dans les détails. Je ne compte plus le nombre de clients qui lorsque je leur donnent le rapport écrit d’audit de plusieurs dizaines de pages, me disent « et ben il est très détaillé ! ». Ba oui, c’est un travail très précis. Avec un audit SEO, vous être très bien partie pour réussir votre référencement naturel. Je ne fais aucune prestation sans cet audit. La qualité c’est essentielle.

L’audit SEO, c’est technique ?

Oui. C’est même très technique. Le rapport final comprend souvent plus de 100 pages (sans compter les nombreuses annexes). Donc oui, il y a du contenu. Et il faut avoir un minimum de connaissance pour tout comprendre même si on essaie d’être pédagogue. Il faut des connaissance en informatique, en rédaction web, en webmarketing…

L’audit SEO, c’est subtile ?

Oui. Recueillir les informations nécessaires nécessite de bien savoir utiliser les bons outils. Mais cela ne suffit pas non plus. Il faut savoir interpréter ce que l’on voit. Pour utiliser une image sportive, il ne suffit pas de connaître les règles d’un sport pour être un bon entraineur.

L’audit SEO, réservé à des experts en SEO ?

On en vient au point essentiel. Alors, qui peut faire un audit SEO. Après avoir lu les précédents points, vous aurez compris qu’il faut avoir des très bonnes connaissance du SEO. Il ne faut pas uniquement connaître les bases. C’est bien souvent l’erreur la plus importante. On connait les bases, soit 10 ou 20% des critères et on se dit qu’on va faire l’audit SEO tout seul à l’aide d’outils présent sur internet. Ba cela ne marche pas. Car il reste les 80% restants qui eux feront la différence. Non, il ne suffit pas de regarder les balises et les mots clés pour faire un audit SEO, en faisant cela on a regardé la partie émergé de l’iceberg.

Donc oui, un « vrai » audit SEO doit être fait par un expert en SEO. Malheureusement, on voit souvent des personnes non expertes qui s’essaient à l’audit SEO. Cela peut être l’entrepreneur ou une personne dans l’entreprise qui a des bases en SEO. Cela peut être un développeur web, un webmarketeur qui diversifie ses activités. Il ne faut pas se leurrer, ce ne sera pas un “vrai” audit SEO. Par exemple, souvent les audits de développeurs sont des audits techniques (ce qui n’est que 1/4 de l’audit) et encore ils ne regardent pas toute la partie audit technique. Avouez que c’est très limité. Oui, un audit SEO sera payant, prendra plusieurs jours, amènera un rapport de plusieurs dizaines et pages et demandera de faire des actions par la suite. Mais je rappelle une chose essentielle. Le référencement naturel n’est pas un coût mais un investissement (s’il est fait par un expert du SEO bien sûr). Les actions de SEO rapportent bien plus qu’ils ne coûtent. C’est pas par hazard si le référencement naturel est l’action marketing sur internet que les entreprises utilisent le plus.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Quand faire un audit SEO ?

Un audit SEO est une analyse des forces et faiblesses du site web en terme de référencement naturel et son but est de connaître les actions à mettre en place pour améliorer le positionnement de son site sur les moteurs de recherche (surtout Google en France). A la fin de l’audit, on a une liste précise d’actions à mettre en place. C’est donc une analyse essentielle à faire avant toute action SEO.

Quand est-ce pertinent de faire un audit SEO ?

  • Lorsque l’on veut améliorer son positionnement. C’est logique. On veut être mieux placé sur Google, donc on commence par un audit SEO
  • On veut savoir si le site web actuel est performant. En effet, une entreprise ne saura pas. C’est bien d’avoir un site mais il faut savoir si il est utile.
  • Lorsque l’on va faire une modification importante du site web, appelée « refonte ». C’est essentiel, car une refonte mal maitrisée en matière de référencement naturel est une véritable catastrophe, on peut perdre tout son positionnement. L’audit de site doit être réalisée avant la refonte évidemment (pourtout c’est pas fréquent, souvent c’est après comme dans le point suivant)
  • Quand une refonte s’est mal passé. Et oui, on a fait une refonte, souvent sans penser au SEO et puis il y a plus de visite et on ne se retrouve pas sur Google. C’est dommage! Il fallait y penser avant. Faire une refonte d’un site web qui est déjà plutôt bien positionné sur Google sans penser au SEO c’est très dangereux et souvent cela fait très mal.
  • Lorsque le site web connait une forte baisse de son positionnement et/ou de son nombre de visites. En effet, on peut détecter que le site est moins visité (via les outils d’analyse comme Google Analytics). Les raisons peuvent être diverses. On passera à la trappe les raisons liées à la saisonnalité de l’activité. Si un site baisse en positionnement et/ou en nombre de visites cela peut être lié à une pénalité de Google ou à une modification des critères de classement de Google. Et là, il va falloir savoir ce qui est en cause et ce qu’il faut faire pour y remédier
  • Lors de la création d’un site web. Là l’audit sera plus léger, il va analyser les concurrents, les mots clés et donner des conseils d’optimisation du site web en amont pour éviter toutes erreurs. Idéalement, il faut penser au SEO en amont de la création du site web, mais dans les faits c’est souvent fait en dernier. Le plus important c’est de le faire. Car un site web ne sert pas à grand chose si il n’est pas sur Google. Les clients qui vous cherchent vous trouveront mais les autres non.

Quand ne pas faire d’audit SEO?

Jamais. En fait, les entreprises espèrent parfois éviter l’audit SEO et passer directement aux actions. Cela coûte moins cher, c’est plus rapide… On ne peut pas leur en vouloir, le SEO est un domaine obscur. Donc les entreprises ne comprennent pas que l’analyse préalable aux actions est primordiales et qu’on ne peut pas y couper. On est dans un domaine très technique et très subtile.

Mais, il ne faut pas s’inquiéter. Le temps perdu par la réalisation de l’audit SEO sera largement gagné par la réalisation des bonnes actions précises et qui rapporteront bien plus que si vous vous hasardez à faire des actions sans analyser avant. L’audit SEO c’est l’action SEO la plus importante si on faut améliorer son référencement naturel. Elle permet de gagner de l’argent (gains bien supérieure, pas d’actions inutiles ou peu productives ou même contreproductives).

Dernier remarque. Oui, l’audit SEO est payant. Enfin, les vrais audits SEO, car on voit parfois des offres d’audits seo gratuits. Un audit cela prend minimum 2 jours pour les plus petits sites donc vous pouvez imaginer que l’audit SEO gratuit ne sera pas un audit mais peut être 2% de l’audit? 5%? Et encore je suis gentil. Et en plus, pas les parties les plus importantes évidemment. Je préfère ne pas dire ce que je pense de cette manière d’appâter (ou de “mentir”, allez je lance le mot) le prospect, qui d’ailleurs du coup donne une fausse image de l’audit SEO.

Conclusion

Bref, il ne faut pas hésiter faire un audit SEO aux moments que je viens de vous définir. C’est même essentiel. Car malheureusement, nous consultant SEO, on arrivent encore trop souvent après la bataille. C’est-à-dire qu’on arrive après la refonte d’un site qui s’est mal placé et on essaie de récupérer ce qui est récupérable, après la création d’un site web quand l’entreprise ne comprend pas pourquoi il n’a pas de visite et qu’il est mal positionné sur les mots clés liés à sont activité et là c’est bien plus compliqué et coûteux de le faire après que si on l’avait fait avant.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Pourquoi faire un audit SEO ?

Le Référencement Payant SEA

Je vais rappeler qu’un Audit SEO est une analyse de l’efficacité de votre site web en terme de référencement naturel (positionnement du site sur Google). Il sert donc à trouver les actions à mettre en place pour améliorer son positionnement sur des mots clés pertinents. C’est important car les prospects des entreprises recherchent des informations sur Google. Donc un bon positionnement sur des mots clés pertinents amène des visites sur le site web, des ventes…

L’audit SEO, une première étape obligatoire

En effet, si on veut améliorer son référencement naturel, il faut obligatoirement commencer par un audit SEO. Il permet de voir les éléments positifs et négatifs du site web en passant en revue tous les critères importants pour le SEO. On va analyser la technique du site, la concurrence, le netlinking, l’ergonomie/arborescence, les mots clés… On finira par définir une liste d’actions à réaliser et priorisant si possible. On parle aussi d’analyse seo, d’analyse de site web, d’audit de référencement, d’analyse seo, de test seo. Tous ces termes veulent dire la même chose.

Le SEO, ce métier très complet

En effet, améliorer la place qu’à un site sur Google cela peut paraître simple au premier abord. Rien n’est plus faux. Il s’agit de réaliser des actions subtiles et techniques. Google veille et essaie de voir si les propriétaires des sites web ne font pas de la sur-optimisation, en gros essaient de les manipuler. Donc il faut faire des actions avec un certain doigté. Sinon Google va sévir et au lieu d’améliorer son positionnement cela aura même l’effet inverse et cela va le détériorer ce qui serait un comble.

Connaitre l’existant avant de vouloir l’optimiser

En effet, un audit SEO va permettre :

  • de connaître le positionnement actuel de votre site web (le site est présent sur quelles mots clés ? Et il est à quel position pour chaque mot clé?)
  • de connaître qui sont les concurrents sur les mots clés et leurs facteurs clés de succès en SEO (leurs mots clés, leurs positions, leur netlinking)
  • de connaître les éléments bloquants au niveau technique du site (erreurs de code, de redirection, manque d’éléments techniques (de langue, d’indexation…), le temps de téléchargement des pages, le netlinking, l’optimisation mobile…
  • de connaître la qualité du contenu (texte, multimédia, et surtout balises)
  • de connaître les points négatifs liés à l’ergonomie, l’expérience client…

Savoir où on veut aller

En effet, l’entreprise veut améliorer sa présence sur Google. Ok, mais c’est bien trop flou. Il doit se positionner sur quels mots clés ? La partie sur l’analyse des mots clés le dira. C’est essentiel car cela permettra de savoir ce qu’il faut faire pour se positionner ou améliorer son positionnement sur ces mots clés.

Passer de l’objectif flou à une liste d’actions concrètes

Les objectifs d’amélioration du SEO sont multiples. Parfois l’entreprise veut améliorer son positionnement sur Google sans autres précisions, et là il y a tout à faire. D’autres ont déjà des idées de mots clés qu’elles pensent intéressantes et elles ne savent pas bien sûr si ils sont bien positionnées dessus. Là on va étudier leur positionnement et surtout analyser si ces mots clés sont pertinent et analyser si d’autres ne le sont pas (et peut être bien plus).

Avec l’audit SEO, on part de rien ou d’un objectif flou ou peut cohérent (quand les mots clés voulus ne sont pas logique et c’est courant) à une liste d’actions à mettre en place. C’est du coup bien plus simple pour le client. D’ailleurs, ces actions peuvent souvent être réalisées en partie ou en totalité par l’entreprise.

L’audit SEO évite de partir de partout

Il arrive souvent que les entreprises rechignent à faire un audit SEO. Pour différentes raisons :

  • cela coûte trop cher, elles préfèrent mettre l’argent dans les actions concrètes, elles ont vu sur internet qu’il faut optimiser les balises, créer du contenu et faire du netlinking. Ba, le résultat ne sera pas super fameux. A vouloir faire des petites économies, on aura de petits gains (en espérant qu’il y ait un gains d’ailleurs, au pire il y aura suroptimisation et Google va rétrograder le site web, oups)
  • elles pensent déjà savoir ce que l’audit SEO dira et donc ce sera inutile (la plupart du temps c’est totalement ou partiellement faux, et comme en SEO tout se cache dans les détails)Besoin d'un audit seo, (2)

En conclusion, un audit SEO fait par un professionnel du SEO est essentiel. Oui cela a un coût, mais faire des actions sans avoir fait un audit SEO au préalable c’est souvent du temps perdu ou surtout un gros manque à gagner. D’ailleurs le SEO et donc l’audit est un investissement et pas un coût. S’il est fait par un professionnel, il rapportera bien plus qu’il n’aura coûté.

Dernière petite remarque : un “vrai” audit SEO de qualité prend au minimum 2 jours de travail! Et oui! Et je dis bien, au minimum! Donc oui, c’est un bout mais d’expérience, j’ai jamais vu un client me dire après livraison de l’audit SEO qu’il avait pensé à cela avant l’audit et que du coup l’audit avait été inutile. Jamais. Au contraire, ils sont très agréablement surpris. Oui, un audit SEO cela fait l’objet d’un rapport de plus de 70 pages sans compter les annexes. Un audit SEO c’est un vrai travail de titan, faut pas s’attendre à un document de 10 pages.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Quel est le tarif pour un Audit SEO ?

tarif audit seoQuel est le tarif d’un audit SEO? C’est une question difficile. Commençons par le début si vous le voulez bien. On va définir ce qu’est un audit SEO comme être certain de bien se comprendre. Un audit SEO est une analyse des points positifs et négatifs d’un site web par rapport au référencement naturel. Le référencement naturel est le fait de positionner un site web en bonne position sur des requêtes pertinentes sur Google. L’audit SEO sert donc à analyser ce que le site fait de bien et de mal. Nous rappelons que mieux un site est positionné sur des requêtes pertinentes, plus le site sera visité, plus l’entreprise propriétaire du site aura de vente, une meilleure image elle aura… C’est donc essentiel.

L’audit SEO, une analyse essentielle

L’audit SEO doit donner clairement les informations sur les éléments à modifier pour accroître son positionnement sur Google. Il donne donc les clés. D’ailleurs, à la fin de l’audit SEO il y a un rapport avec une liste précise des actions à mettre en place. Idéalement, ces actions doivent être priorisées.

L’audit SEO est donc essentielle. Il est impensable de commencer une intervention sur le référencement naturel d’un site sans faire un audit SEO. Impensable, je vous dit. Pourtant, cela se fait encore parfois. Quand une voiture est en panne, on commence par analyser d’où vient le problème. Là c’est pareil, sauf qu’il y aura une multitudes de problèmes et qu’il va falloir réaliser des actions pour y remédier.

Un audit SEO est donc très utile. Si l’entreprise à un service informatique et webmarketing en interne, elle pourra réaliser une partie des actions préconisées dans l’audit SEO. Donc l’audit sera la grande partie du budget de référencement naturel. C’est fréquent.

Les étapes d’un audit SEO

Les étapes sont les suivantes :

  • analyse des mots clés (les trouver et faire un choix)
  • analyse technique du site (analyse du site dans son ensemble (on-site) et des pages du site (on-page), et du netlinking (liens entrants)
  • analyse de la concurrence
  • analyse ergonomique, de l’arborescence et des statistiques
  • rapport d’audit avec l’ensemble des actions à mettre en œuvre

Le tarif d’un audit SEO

On en arrive au tarif de l’audit SEO. Un audit SEO prend entre 2 jours à une semaine en moyenne (parfois bien plus). Pourquoi ? Car l’analyse est longue à faire. Pour vous donner une idée, il faut savoir que le rapport d’audit SEO fournis à la fin de toute prestation fait au minimum 70 pages (sans compter les nombreuses annexes). Et oui, c’est beaucoup. Le tarif de l’audit SEO dépendra donc du temps qu’aura pris l’audit SEO. Ce temps dépend lui-même de la taille du site, du nombre et de la complexité de la ou les activités de l’entreprise, du nombre de mots clés, du nombre de concurrents à étudier, et surtout de la complexité d’un site web. Il est évident qu’un site d’une entreprise qui a une seule activité et qui fait 10 pages prendra bien moins de temps à auditer qu’un E-commerce ayant des milliers de pages et des milliers de produits différents. De plus, les consultants SEO qui réalisent ces audits SEO auront besoin d’utiliser des outils informatiques au cours de l’audit. Ces outils sont souvent payants et il faut donc les inclure dans la prestation.

Voila pour l’explication du pourquoi un audit SEO doit se payer. Le tarif de l’audit SEO peut varier comme pour toute action de conseil. Les consultants SEO indépendants auront des tarifs souvent inférieurs aux agences (car ils ont des coûts moindres). Chaque consultant indépendant aura un tarif différent (en fonction de l’ancienneté…). De plus, il est essentiel de demander un devis précis. C’est primordial car l’audit SEO peut être plus ou moins détaillé en fonction des devis. Cela explique notamment les différences de prix.

Oubliez l’idée d’avoir un devis de qualité à moins de 400€ HT. Personnellement, le tarif de mes audits SEO est entre 500€ et 1000 euros en moyenne. Mais cela peut aller plus haut pour des gros sites. Les tarifs varient beaucoup selon les prestations et cela peut vite faire plusieurs milliers d’euros. Il peut y avoir des devis moins cher voir même des propositions d’audit SEO gratuit ! Fuyez ! Soit l’audit SEO sera de mauvaise soit il ne sera pas du tout exhaustif.

Un conseil, vérifiez que le consultant soit spécialisé en SEO ou au pire est généraliste en webmarketing. Vérifiez également qu’il a déjà fait pleins d’audits SEO. On voit parfois des développeurs, des community manageurs, des rédacteurs web proposer des audits SEO. Libre à vous de tenter d’aventure.

Parfois, si vous avez le temps et les compétences en interne pour réaliser les actions préconisées dans l’audit SEO, l’audit SEO sera le seul coût. Et donc, ce fameux coût ne sera pas vu comme trop important finalement. Les entreprises pensent trop que l’audit SEO n’est qu’une toute petite partie du budget SEO, alors qu’en fait c’est souvent faux.

Voila, j’espère vous avoir bien renseigné sur le tarif d’un audit SEO. Il faut y mettre un bon budget pour avoir de la qualité car ce sera l’analyse la plus importante et de loin. Une mauvaise analyse n’amènera rien de bon.

Petite auto promotion : je réalise très souvent des audits SEO, et j’avoue que j’adore les faire. En cas de besoin, venez visiter mon site, je vous ferai un devis ou demandez-moi directement un devis en utilisant le formulaire devis SEO.

 

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Améliorer son référencement Google en quelques semaines!

améliorer son référencement

Améliorer son référencement sur les moteurs de recherche (surtout Google), est un demande de plus en plus forte des entreprises. En effet, Internet est devenu incontournable pour trouver des clients, les fidéliser, améliorer sa notoriété et son image… C’est donc la course à celui qui aura son site web le mieux placé sur Google sur les mots clés que chaque entreprise aura considéré comme pertinents.

Améliorer son référencement c’est déjà détecter un besoin

En effet, trop d’entreprises ne se rendent pas compte qu’Internet peut leur apporter ce qu’ils veulent (chiffre d’affaires, …). Certaines entreprises n’ont même pas de site web, d’autres en ont un qui vivote. Il y a encore trop de site web, même nouvellement créés qui n’ont pas pris en compte le référencement naturel. Par conséquent, il ne sont pas présent sur les requêtes leur permettant d’avoir des visites et des ventes. A quoi bon avoir dépensé des centaines et milliers d’euros pour un site web si ce n’est pas pour qu’il soit utile et rentable?  Donc la première chose est de se rendre compte que son site actuel n’est pas optimisé pour le référencement naturel, et faut pas se leurrer, une statistique dit que 90% des sites n’ont pas pris en compte le référencement naturel. C’est pour cela, que ceux qui y ont pensé sont “facilement” bien placé.

Un site web ne se positionne pas bien sur les requêtes pertinentes pour l’entreprise par magie, sans avoir fait d’actions, ce serait trop beau.

Enfin, attention aux développeurs ou autres agences de création de site web qui vous vendent en même temps que la création du site une petite prestation de référencement naturel. La plupart du temps, il s’agit de remplir les balises title, alt, méta descriptions. Ont-ils fait une recherche de mots clés pertinents? La plupart du temps, non. Donc ils ont fait 5% du travail, un travail on va dire très insuffisants pour ne pas dire inutile. Donc faîtes attention à ce que proposent les agences ou développeurs freelance de création de site. Le mieux est de consulter un consultant SEO freelance ou une agence spécialisée. Sinon vous aurez un nouveau site probablement très beau visuellement mais qui sera peu ou pas visité et donc sans retour sur investissement.

Améliorer son référencement en demandant un audit SEO

Une fois qu’une entreprise a pris conscience de l’intérêt d’améliorer son référencement naturel Google, elle doit faire faire un audit SEO par un professionnel. N’essayez pas de le faire vous-même, le référencement c’est bien plus compliqué qu’on peut le croire. L’audit SEO consiste à faire le point sur ce qui est bon et ce qui l’est moins (audit technique de chaque pages, du site, des balises, du code, des mots clés, du marché, de la concurrence…). Cela prend du temps et nécessite un budget.

Améliorer son référencement Google en créant du contenu

Pour être bien placé sur les mots clés pertinents pour l’entreprise, il faut créer des pages sur ses mots clés. Les contenus doivent être réalisés d’une certaine manière. Il y a des codes à suivre (densité du mots clés, synonymes, lieu de présence des mots clés, nombre de mots de la page, présence de médias, remplissage de balise…). Il y en a beaucoup. Encore une fois, ne faîtes pas les pages tout seul. Pourquoi? Car en voulant améliorer son référencement tout seul, on le détériore. Google surveille, et si il détecte que des pages sont sur-optimisées, il les pénalisent.

Améliorer son référencement en améliorant la technique des pages et du site

Je n’irai pas dans le détail, c’est très technique. On parle ici de messages d’erreurs, de logs, crawl, normes W3C, arborescence, maillage interne…). Il faut donc utiliser le code et les éléments visuels du site afin de plaire à Google.

Améliorer son référencement en sollicitant des liens entrants vers son site web

On appelle cela le netlinking. L’un des éléments importants de Google pour classer les sites web est la popularité du site. Pour l’estimer, elle regarde les sites qui pointent des liens vers votre site. Plus il y a de liens pointant vers votre site plus Google estimera que votre site est pertinent et le classement bien sur son moteur de recherche. En réalité c’est bien plus complexe que cela. Il faut que ce soit des liens provenant de site web appréciés par Google, souvent du même domaine… Cette partie prend du temps et se fait petit à petit. Encore une fois, si on le fait soi-même, on le fait mal. Et oui, le SEO c’est très complexe.

Améliorer son référencement :  En conclusion

Améliorer son référencement Google nécessite de faire appel à un professionnel. Il fera un audit SEO, analysera les mots clés pertinents, va créer du contenus, optimisera les pages et le site et mettre en place le netlinking. Il peut aussi vous former pour vous rendre autonome. Étant moi-même consultant SEO freelance, je peux vous aider. Contactez-moi ici : Alexandre Favrot. Mais bien sûr, il existe pleins d’autres professionnels du SEO.

Dernière remarque : n’attendez pas des résultats en quelques jours, il faudra plusieurs semaines pour commencer à voir des effets positifs et plusieurs mois pour que tous les effets se fassent sentir. Il s’agit d’être patient. Mais cela en vaut largement le coup. C’est pas par hasard si le SEO est le principale demande des entreprises en action webmarketing devant Adwords, l’emailing, le community management, le display…

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

l’outil de Référencement miracle existe-t-il?

toolbox-306888_640Le référencement dit naturel consiste à positionner favorablement un site web sur des requêtes pertinentes cherchées par les Internautes. Cela prend du temps et nécessite une méthode bien élaborée.

Outil de Référencement et les étapes du référencement

Lorsqu’on veut améliorer le référencement d’un site web existant ou créer le référencement d’un nouveau site, il faut suivre diverses étapes :

  • audit seo du site
  • recherche de mots clés pertinents
  • création de contenus optimisés SEO
  • optimisation technique on-page
  • optimisation technique on-site
  • optimisation off-site (netlinking)

A chaque étape, il est essentiel de s’appuyer sur divers outils de référencement. Je précise tout de suite que les outils ne suffisent pas, ils sont souvent très techniques et nécessitent d’être utilisés par des professionnels du référencement naturel, sous peine d’erreurs fâcheuses ou de se tirer les cheveux à comprendre ce que chaque élément veut bien signifier.

Outil de Référencement : listes non exhaustive des outils SEO possibles

Il existe divers outils utiles pour le SEO. La plupart sont payants ou selon un système de freemium. Je préviens de suite qu’il n’est pas simple de les utiliser et de les manier si vous n’avez pas de culture informatique et SEO. Leur utilité dépend de chaque cas :

  • Outil de référencement utiles pour l’Audit SEO : positionnement SEO du site, analyse concurrentielle
    Sem Rush, Yooda, outils SEO de Google Chrome, Google Search Console, Moz, Plugin senseo, open site explorer, majestic seo, dareboost, screaming frog, http://www.site-analyzer.com/, http://grader.rezoactif.com/, Woorank, seonity, oncrawl, botify analytics, Google Page speed insight, gtmetrix, google analytics, botify log analyzer, similarweb, yakaferci,
  • Outil SEO pour l’Identification de mots clés : recherche de mots clés de requêtes, stratégie de la concurrence
    Google Planification de mots clés, Google Trend, secockpit, Yooda, Moz, 1.fr, alyze.info, visiblis, texte focus…
  • Outil de Réalisation des pages : maximisation SEO des pages
    WordPress, 1.fr, Moz, myposeo, monitorank, positeo

Evidemment, la liste est loin d’être exhaustive. Aucun outil de référencement ne vous aidera à réaliser le SEO de votre site web à lui seul, ce serait trop beau. Il faut donc coupler les informations des divers outils. C’est tout un art. En effet, d’expérience j’ai trop souvent vu des entreprises cherchant à faire leur référencement seul et essayer en vain d’utiliser tous ces outils. Il faut le dire, ces outils SEO sont chers, parfois imbuvables et peuvent même amener les utilisateurs non expérimentés vers des chemins dangereux ou inadéquate. Mais se sont de vrais mine d’or pour un consultant SEO qui sait où et comment exploiter les données.

Mais au delà des outils de référencement, le SEO demande du temps, de l’expérience et une bonne connaissance technique. Car malheureusement je ne conseille pas aux novices d’utiliser seuls ces outils. Ils aident à réaliser le travail à condition d’avoir déjà auparavant une bonne culture SEO. C’est un peu comme si on vous fournissait une voiture mais sans que vous sachiez conduire, sans notice pour apprendre à conduire, sans essence et sans savoir où on veut aller. Par contre les professionnels du SEO connaissent très bien ces outils qui sont très utiles dans leur vie de tout les jours.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr