Comment bien rédiger pour le web?

rédiger pour le webÉcrire pour un support papier ou rédiger pour le web est très différent. Les clés du succès ne sont pas du tout les mêmes. Il est donc nécessaire de les connaître et de les appliquer. Nombreux contenus web ne sont par construit convenablement. Cet article vous donnera les astuces essentiels bien rédiger pour le web.

Comment bien rédiger pour le web?

Un bon article c’est un titre clair qui explique ce que vous allez pouvoir comprendre dans le texte, une bonne photo assez grande, un sommaire de quelques lignes qui explique la structure de l’article, et des paragraphes.
Un autre type d’articles efficace sur Internet est un titre, un sommaire et un bouton d’action incitant à cliquer pour voir le contenu.
Un dernier type de contenu efficace est : un titre, un sommaire, un bouton incitant à cliquer et une photo du produit vendu en dessous du bouton.
Il est important d’éviter de faire de trop longues phrases sur un contenu de site Internet.

Les 6 éléments d’un bon site

Pour avoir un bon site, il faut suivre les étapes suivantes :

  • étudier les besoins des utilisateurs. Pour cela, il faut identifier les Internautes qui vont venir sur votre site (que ce soient ceux qui vont chercher des informations ou ceux qui vont acheter). Puis il faut les connaître et identifier leurs besoins.
  • étudier l’architecture du site : il s’agit du menu, du plan du site.
  • étudier l’arborescence du site : identifier le liens entre les pages, les catégories et les sujets. Il faut que ces liens soient pertinents.
  • étudier le design (le visuel : couleur, forme…) : trouver une signature de couleur permettant de reconnaître votre site et le rendre plus agréable à regarder.
  • étudier la marque (nom du site…) : trouver le bon nom et le mettre en évidence sur le site avec un bon design
  • étudier le contenu : c’est le plus important car après la forme, l’Internaute va lire les articles et c’est cela qui va le rendre satisfait ou pas et le faire revenir ou acheter.

Les différentes entre l’écriture sur un support papier (livre, journal, magazine…) et un support Internet (site Web)

Sur un support papier les gens lisent plus facilement les articles. Ils regardent les pages de haut en bas et vont lire les articles. Ils ont plus de temps sur un support papier. Sur le support Internet, les gens sont impatients et veulent aller vite. De plus, les gens ont certainement achetés le livre, magazine, journal donc il voudra en profiter afin de rentabiliser leur achat. Sur Internet, c’est gratuit et les contenus sont nombreux, le comportement est donc différent. Sur un support Internet, les gens scannent la page. En effet, il regardent ce qui leur sautent aux yeux. Souvent il s’agit du titre en premier lieu, puis des phrases ou mots en gras ou un sommaire, puis une photo. C’est ensuite qu’il va décider si il va lire le contenu écrit de l’article. Il faut donc que les premiers éléments vus leurs donnent envie de continuer. L’article pouvant être de très bonne qualité, si le titre, le sommaire et la photo sont mauvais ils ne lira pas.
Sur Internet, la vision est en forme de F. Les Internautes lisent donc le haut (souvent le titre) puis descendent jusqu’en bas en regardant à gauche, et regarde une seconde ligne qui doit correspondre à un contenu intéressant (sous titre…).
Pour résumer, sur papier les gens lisent et sur Internet ils scannent.

Qui sont vos lecteurs?

Il faut dans l’idéal connaître ses lecteurs : s’ils sont là dans le cadre d’une entreprise ou à titre particulier, leurs âges, leurs centres d’Intérêt, leurs envies en venant sur le site, les connaissances du sujet que vous abordez (débutant ou pas), leur niveau d’éducation, leur vocabulaire, comment il accèdent à votre site (smartphone, ordinateur), où il sont quand il vont sur votre site (à domicile, à l’école…).
il s’agit de connaître le sexe, âge, situation familiale et professionnelles, le personnalité des personnes qui vont aller sur le site et de faire ce site afin qu’il réponde à leurs besoins.

Quels sont les besoins et objectifs des lecteurs?

Il faut bien se mettre dans la tête que vos lectures n’ont pas forcément comme vous. Il faut donc s’adapter à eux. Avant tout, il faut savoir si les besoins sont d’ordre professionnels ou personnels. Il faut donc connaître ce qu’ils aiment et n’aiment pas dans le fond (contenu) et la forme (arborescence, design…). Pour cela il faut parler à vos lecteurs (enquête de satisfaction). Les moyens sont : voir les statistiques de votre site afin de connaître les articles les plus vus, demander aux lecteurs de remplir une enquête lorsqu’il viennent sur le site, ou envoyer des emails en posant des questions aux lecteurs, ou encore prendre une personne correspondant au lecteur type du site en face à face et lui poser des questions. Il faut aussi connaître ce qui manque sur le site selon vos lecteurs, ce qu’ils aiment le mieux, le moins…
Les objectifs des Internautes peuvent être de gagner de l’argent, de devenir expert dans un domaine, de se cultiver, de trouver une informations afin de résoudre un problème.

Quel est le contexte de lecture de votre site?

Il s’agit de savoir le lieu, la temporalité et la durée de lecture du site par les Internautes. En effet, en fonction du lieu ou encore du moment de la journée, les lecteurs auront plus ou moins de temps pour lire vos contenus. Par exemple, à midi durant la poste de midi, les lectures auront plus de temps que durant une pause de 5 minutes à 10 heures du matin ou 15 heures. De plus, selon les jours de la semaine, les contenus doivent être différents (plus ou moins long, avec des sujets différents…). Il faut regarder dans ses statistiques le nombre de visites selon les heures de la journées et les jours de la semaines et adapter le contenu en fonction. Il faut aussi savoir par quel moyen ils accèdent à votre site (smartphone, tablette, ordinateur…).
Toutes ces informations auront un impact sur le contenu que vous allez réaliser afin d’apporter ce que le lecteur veut dans le contexte où il se trouve.

Quelles sont les objectifs du site?

L’objectif peut être marketing (montrer une entreprise ou moi-même pour se vendre, montrer des produits, les vendre, développer une notoriété ou une image…), financier (faire acheter un bien ou un service…), de service après vente (donner des astuces, des modes d’emplois, de l’aide), donner son expertise d’experts sur un sujet (le but étant de faire un transfert de compétence vers le lecteur) ou un intérêt personnel (envie d’être connu…).

Quelles sont les objectifs du contenu?

Le contenu peut être fait pour : persuader (les inciter à faire quelque-chose), informer (éduquer les lecteurs), amuser (leur faire passer du bon temps en les divertissant), les faire changer de comportement, d’avis (les faire faire les choses différemment de ce qu’il faisait auparavant). Il faut donc s’adapter aux besoins des lecteurs afin de permettre d’arriver à allier l’objectif du contenu et les besoins des lecteurs. Il ne faut pas que votre objectifs soient en conflits avec les besoins des lecteurs. Par exemple, si votre but est de divertir alors que celui du lecteur est d’être informé, il seront frustré par le manque d’informations, partira rapidement et ne reviendra pas. Au contraire si les lecteurs vient pour s’amuser et que vous lui proposez un contenu sérieux d’informations détaillés, il va vite partir.

Utiliser un contenu accessible pour les lecteurs

Il faut faire attention que tout public puisse lire le contenu (vidéo, texte…). En effet, certains Internautes peut avoir des problèmes de visions, de surdité, de dyslexie ou des difficultés à distinguer les couleurs…
exemple : pour qu’une personne puisse comprendre une page où il y a un article texte et des images, on peut mettre un titre et une description des images.
autre exemple : dans les vidéos, pour les mal voyants il faut donner la possibilité d’utiliser les sous-titres.

Faire attention au référencement naturel

Il s’agit d’optimiser la lecture de votre contenu par les logiciels de moteurs de recherche comme Google afin qu’ils le mettent le plus prêt possible du haut de la première page pour les mots clés que vous estimez importants. Il faut faire attention au choix de l’URL des pages, des titres des pages et articles, faire des liens vers d’autres pages ou sites. Il faut constamment rajouter du contenu frais dans le site afin de ne pas être rétrograder sur les moteurs de recherche. Il faut utiliser le langage courant, pas trop familier mais aussi par trop soutenu. Vous pouvez aussi faire du contenu sur des sujets d’actualité. Par exemple, un article sur le rugby pendant la coupe du monde de rugby ou sur la politique pendant une élection. Mais il faut un contenu sur l’actualité que vous seul faites, soit avec une information exclusive, soit un point de vue exclusive. Ne pas reprendre une informations dont tout Internet parle sans donner d’éléments différenciant votre contenu de tous les autres. Le nom de la page web (url) doit être en rapport avec le sujet de la page (ex pour la page de cet article www.lepetitwebmarketeur.fr/écriresurleweb)

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr