Qu’est ce qu’un bon consultant SEO ?

consultant seoEn voilà une question difficile à répondre mais tellement importante. En effet, quand une entreprise veut trouver quelqu’un en externe pour réaliser des actions en référencement naturel, il doit faire le bon choix. Le référencement naturel est un domaine très compliqué. Il s’agit d’améliorer son référencement sur les moteurs de recherche (en réalité c’est le référencement sur Google qui est important car c’est 93% du marché en France et presque pareil partout dans le monde (à par en Chine ou Russie)). Le référencement naturel est l’action marketing sur internet la plus rentable et donc la plus appréciée par les entreprises. Ces dernières ne peuvent pas forcément s’en occuper en interne. D’ailleurs ce ne serait pas forcément une bonne idée de le faire en interne car il faut une personne qui connaisse parfaitement le domaine, et de plus cela ne nécessite souvent pas une personne à temps plein (sauf grosses entreprises). Il ne suffit pas de connaître les bases ou de penser connaître le SEO. Ce serait trop facile.

Consultant SEO, un choix important

Bon, parlons donc de ce fameux consultant SEO. Avant de parler de critères de choix, on va expliquer pourquoi c’est important. Il n’y a pas forcément de formation en SEO. Beaucoup dans ce domaine sont autodidactes et ce sont souvent les meilleurs. Les formations dans le domaine sont souvent des formations généralistes en webmarketing et donc utiles pour connaître les bases mais pas le détail. Malheureusement, le succès se cache dans les détails. Comme on ne peut pas se baser sur la formation du consultant SEO et que souvent les entreprises ne connaissent rien ou que les bases sur le SEO, comment choisir le prestataire ?

L’intérêt de faire un choix vient surtout du fait que le niveau entre les consultants peut être bien différent. Cela dépend de l’ancienneté, du fait qu’il soit spécialiste ou pas, de son expérience…

Le consultant SEO peut être indépendant ou être en agence… Je vais surtout parler des consultants indépendants, c’est ce que je connais le mieux mais c’est aussi valable pour les agences.

Les critères de choix d’un consultant SEO

Un bon consultant SEO est une personne qui :

  • questionne le client avant tout : en effet, le SEO c’est un art, chaque cas est différent. On ne peut pas appliquer une méthode pour tous les projets. Il faut connaître les activités de l’entreprise, son objectif en SEO et si l’entreprise n’en a pas il faut le définir, connaître l’url du site web pour pouvoir analyser succinctement le site avant tout devis, savoir l’historique de l’entreprise au niveau du SEO, le niveau de connaissance de l’interlocuteur en SEO (pour pouvoir s’adapter à lui), connaître la cible géographique en SEO, savoir ce que l’entreprise peut et/ou faire en terme d’actions (rédaction du contenu, modification informatique)… Et j’en passe. Un consultant SEO doit poser ces questions de base.

  • commence par un audit SEO très complet : j’en parle dans d’autres articles. Aucune action SEO ne doit commencer sans un audit SEO complet. Cela veut dire un audit SEO facturé qui analyse l’état des lieux de l’efficacité du site web en terme SEO. Cet audit SEO prend minimum 2 jours pour les plus petits sites. Donc un consultant SEO qui part sur des actions sans faire d’audit SEO, ou avec un audit SEO gratuit rapide ne sera pas sérieux.

  • qui sait s’adapter aux besoins du client : si vous tombez sur un consultant SEO qui vous propose une action alors que vous souhaitez en faire une autre, cela doit vous poser des questions. Néanmoins, peut être que les actions que vous vouliez n’étaient pas les bonnes, cela arrive. Dans ce cas, il doit bien expliquer pourquoi il propose une autre action. A vous ensuite de juger de la crédibilité de son argumentaire. Parfois, cela est justifié, parfois c’est parce que l’action que vous envisagez n’est pas dans ses compétences. C’est souvent le cas quand un consultant n’est pas spécialisé en SEO.

  • s’adapter au budget du client : je n’entends pas par là qu’il va s’adapter au prix proposé par le client. Il peut faire un effort financier mais si il ne va pas diminuer son tarif de moitié ou même d’un quart. D’ailleurs s’il le fait ce sera un critère pour ne pas le prendre. Un consultant SEO aux abois est probablement un consultant qui ne vend pas, ce qui pose beaucoup de questions… Je parle plutôt du fait que si vous n’avez pas les moyen de réaliser une action important en une seule fois il pourra étaler les actions dans le temps sous un système de forfait mensuel. Et inversement d’ailleurs, si vous voulez que cela se passe vite, il doit pouvoir vous proposer une prestation on-shot comme on dit. Il doit pouvoir aussi vous proposer un audit SEO sans obligation de faire des actions par la suite.

  • pratique un prix raisonnable : un consultant SEO doit pratiquer un prix logique. Cela veut dire qu’il ne doit pas être trop bas ni trop haut, et encore moins gratuit. Tout consultant qui propose de la gratuité doit vous mettre la puce à l’oreille. On voit parfois des offres d’audit SEO gratuit. Évidemment à ce tarif là vous en aurez pour votre argent. Un audit cela prend au moins 2 jours à préparer (minimum). Donc offrir gratuitement 2 jours de travail, aucun consultant SEO de qualité ne le fera évidemment.

  • annonce les bonnes et mauvaises choses : j’ai surtout envie de dire surtout les mauvaises choses. Imaginons que lors de l’entretien de vente, l’entreprise a mis en avant qu’il était super fier de son site et surtout du contenu de telle ou telle page qu’elle a fait elle-même et qui est trop bien selon elle. Si finalement après analyse ce n’est pas le cas, le bon consultant SEO le lui dira. Cela paraît logique mais certains consultants trop commerciaux ne diront que ce qui va faire plaisir au client. Malheureusement, les clients ne veulent pas qu’on leur fasse plaisir mais qu’on réalise un bon référencement.

  • ne fait pas de black hat (sauf si le client en veut et est au courant des conséquences) : certains consultants SEO ne vont pas être d’accord mais j’assume. Faire du black hat est une mauvaise pratique pour un site qui veut durer. Il s’agit de faire des actions spécifiques qui sont interdites par Google et que Google va réprimer quand elle va s’en rendre compte. Réprimer cela veut dire qu’elle va déclasser le site web (ou page) voir l’enlever de Google. Certains consultants disent quand ils vont faire du black hat et dans ce cas c’est à l’entreprise de savoir si elle veut prendre le risque (je déconseille fortement, sauf peut être pour des sites temporaires). Certains consultants SEO par contre ne le disent pas et là c’est grave. C’est malheureusement plus courant qu’on pourrait croire.

  • Pédagogue : le SEO c’est technique. Il y a un vocabulaire de nombreux mots que l’on ne retrouve que dans ce domaine. Un entrepreneur qui ne s’y connait pas en informatique ou encore en webmarketing va être totalement perdu. Le bon consultant SEO va devoir rendre la technique simple.

  • a une obligation de moyen et non de résultat : c’est essentiel. Là on touche à une pratique dangereuse. Certains consultants SEO, notamment dans leur discours ou propositions commerciales, s’engagent à ce que le site web (qu’ils ne connaissent pas encore souvent) soit en première page sur Google. Parfois ils sont plus précis (« engagement de première page sur 10 mots clés », « dans les 3 premières places »…). Je vais être catégorique. Aucun bon consultant SEO ne pourra vous garantir un positionnement. Ceux qui font cette pratique font parfois du black hat (qui permet de très bien se positionner très rapidement sur des mots clés même très concurrentiels jusqu’au jour où Google va s’en rendre compte), ou du positionnement sur des mots clés qui ne correspondent à aucune ou presque aucune recherche (vous serez peut-être même premier mais personne ne cliquera jamais sur votre site web). Donc oubliez les offres de ce genre. C’est alléchant j’en conviens mais cela se rapproche plus d’une arnaque qu’autre chose.

  • ne conseille pas de faire uniquement ce qu’il va pouvoir faire : c’est aussi un classique. Par exemple, le consultant SEO ne fait pas de rédaction SEO mais fait du netlinking. Il vous propose donc de ne faire que du netlinking. On le voit venir de loin. Malheureusement souvent ils sont bien plus subtiles.

  • parle des délais pour atteindre des résultats : le SEO est l’action webmarketing la plus rentable et qui a le meilleur ROI. Mais, on parle de moyen terme. Le SEO cela coûte un certain prix à réaliser. Cela prend plusieurs mois pour que Google positionne de manière optimale le site web et prenne donc en compte les actions. Bien sûr, en quelques semaines vous verrez des différences, mais cela prend de 2 à 6 mois selon les mots clés pour que les actions aient leur résultat optimal. C’est frustrant mais c’est comme cela. Un consultant SEO qui va vous promettre de résultats importants en quelques semaines et optimal en 1 mois, faut l’oublier. J’appelle cela des vendeurs de rêve. C’est super mais à la fin on fini tous par se réveiller et le réveille est brutal. D’ailleurs si le résultat est vraiment dans le délais de quelques semaines, cela sera peut être du black hat…

  • explique ce qu’il fait dans la prestation : le bon consultant SEO doit expliquer les étapes (audit SEO, actions, priorités des actions…). Cela paraît logique mais parfois je passe derrière des consultants SEO que les entreprises ont missionnés pour améliorer le SEO mais dont elles ne savent pas du tout ou très peu ce qu’il fait. Cela paraît fou, il faut vâchement avoir confiance pour faire cela.

  • essaie de se positionner sur des mots clés recherchés (et oui certains ne font pas cela) : en effet, certains consultant SEO peu scrupuleux vont se positionner sur des mots clés qui ne correspondent à aucune recherche ou très peu (sans le dire au client bien sûr) et bien évidemment il va se positionner très bien sur ces mots clés (en quelques jours parfois ou même moins). Un client qui ne fait pas attention sera super content du résultat rapide et de qualité…

  • donne des documents, notamment un audit SEO complet : un bon consultant SEO ne fera jamais un audit SEO sans donner à la fin un document très volumineux avec tout le détail sur l’audit SEO. Cela laisse la possibilité au client de faire des actions lui-même ou le faire faire à d’autres personnes. C’est un risque pour le consultant mais c’est ça le travail de qualité. Évidemment, un consultant SEO qui ne donne aucun document ou très peu aura du pouvoir car le client pourra difficilement changer sans repartir de zéro.

  • s’engage sur les délais et les respectent : Si on consultant SEO ne vous donne aucun délai, oubliez. Si il vous en donne mais ne les respectent pas, oubliez aussi. Sauf bien sûr si c’est un cas rare et qui se justifie ou encore que c’est lié à une retard de la part de l’entreprise.

  • propose un devis détaillé : le devis doit expliquer en détail ce qui sera fait. Par exemple, un devis d’audit SEO doit être très détaillé.

  • est spécialisé dans le SEO : il peut faire aussi d’autres actions webmarketing (notamment Adwords) mais il ne peut s’agir d’un développeur, d’un community management ou autre qui fait aussi du SEO. Le SEO cela demande beaucoup de connaissances, il faut être spécialiste.

  • A un minimum d’expériences et de recommandations : cela dépendra de l’entreprise cliente, de l’objectif… On va pas demander 10 ans d’expérience, d’ailleurs cela ne sera pas forcément un bon indicateur car le SEO change tout le temps et les méthodes d’il y a 10 ne sont plus valables. Mais si vous demandez un audit SEO, il doit avoir faire un certain nombre d’audit auparavant et montrer des recommandations de clients.

Consultant SEO : à vous de jouer

Voila, je vous ai donné les clés pour choisir votre consultant SEO. A vous d’analyser tous ces éléments et choisir le consultant SEO qui correspondra à votre besoin. Évidemment, il peut y avoir d’autres critères, notamment liés au feeling humain que l’on peut avoir ou pas avec ne personne.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot