Valider le projet professionnel

valider le projet professionnelIl est indispensable de vérifier que l’objectif de création d’entreprise correspond à votre projet professionnel, il faut vérifier que vous êtes fait pour créer votre entreprise.

Définition de ses motivations

Il faut connaître vos motivations (est-ce que la création correspond à vos envies (indépendance, revenus, réussite professionnelle, tranquillité d’esprit, vie de famille, charge de travail, loisirs…). Il faut identifier vos contraintes professionnelles et personnelles (acceptation de votre famille ou non, contraintes budgétaires obligatoires, charges familiales…) et vos compétences (compétences techniques, de gestion, commerciales, d’organisation et animation d’équipe, autres expériences professionnelles utiles ou associatives, formations…) Tout cela a pour but de définir vos atouts et vos faiblesses.

Définition de ses compétences

Un chef d’entreprise doit avoir de nombreuses compétences (management, gestion…), il est donc intéressant de faire une bilan de compétences et si besoin de vous former sur les domaines où il vous en manque. Les bilans de compétences peuvent être fait grâce à des lives sur le sujet mais nous vous conseillons de le faire après d’un organisme qui a l’habitude de les faire (en utilisant les droits à la formation). De plus, après le bilan de compétence, il y aussi certainement des besoins de formation dans des domaines où vos compétences et connaissances sont insuffisantes. Ces formations peuvent vous être proposées par le pôle emploi (pour les chômeurs), des organismes parapublics (CCI, chambre des métiers…) ou de formation (école de commerce…). Chaque personne a des droits à la formation en fonction de la durée d’exercice d’un emploi salarié. Il peut piocher dedans pour se former. Il faut se renseigner afin de savoir combien d’heures vous avez droit en fonction du tarif demandé par les organismes et entreprises de formation.

Il faut aussi savoir si vous êtes fait pour être chef d’entreprise et pour cela les questions précédentes seront essentielles sans parler des questions sur l’aversion au risque…
La création d’entreprise est risquée, il faut s’assurer que vous ayez connaissance de ce qui va ou peut vous arriver, et que vous avez les capacités d’y faire face. Si tel est le cas, vous pouvez y aller sans crainte.