Archives de catégorie : Référencement

SEMRUSH, un outil SEO précieux

sem rushC’est un outil très utilisé par les professionnels du référencement. SemRush permet d’analyser la présence de votre site sur les divers moteurs de recherche. Il permet de définir une stratégie d’acquisition de trafic en faisant du SEO ou SEA et de prévoir les coûts de cette stratégie.

Outil de Référencement

Cet outil est essentiel pour faire du référencement naturel mais aussi pour le référencement payant (achat d’espaces publicitaires). Il permet de connaître les concurrents sur Internet et leurs stratégies de référencement naturel et payant. Il permet aussi d’aider à trouver des nouveaux mots clés et identifier les plus rentables. Vous devez préciser à cet outil quel est le nom de domaine de votre site et il vous trouvera les sites qui possèdent les mêmes mots clés que vous. En regardant les mots de vos concurrents vous pouvez trouver des nouveaux mots clés à utiliser. L’on peut estimer le trafic actuel et passé des concurrents. De nombreuses autres données sont disponibles, notamment par mots clés, comme le volume de trafic estimé, le coût estimé de l’acquisition de trafic… L’outil permet notamment d’analyser les publicités d’Adwords (dont Google) et sur Facebook.

L’outil analyse votre site. Il analyse la position de votre site sur chaque mot clé, le volume de trafic pour chaque mot clé, le CPC, l’URL référencé, la concurrence, les évolutions… On a les informations concernant les mots clés utilisés en référencement naturel et en référencement payant.

Le site est payant, il existe plusieurs formules dont la moins chère est environ 70 euros par mois.

Par exemple, pour notre site lepetitwebmarketeur, les mots clés les plus courants sont webmarketing, marketing digital, référencement naturel, référencement payant… Il identifie les concurrents, que ce soient les blogs, des sites d’entreprise de conseils en webmarketing ou autres sites d’informations spécialisés dans le domaine…

Il vous reste à essayer cet outil qui va pleinement vous satisfaire.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Comment avoir la Certification Adwords?

certification adwordsAvoir une certification Adwords quand on veut travailler dans le Webmarketing est important, cela prouve que vous êtes compétent dans la référencement payant. En effet, le référencement payant est réalisé presque exclusivement sur le moteur de recherche Google dont Adwords est le seul outil.

L’outil Adwords

Adwords est l’outil permettant d’acheter des liens sponsorisés sur le moteur de recherche numéro un en France qu’est Google. (avec 90% des recherches Web). Il permet aussi de faire des campagnes display sur les sites partenaires du site, et de mettre des encarts publicitaires sur son propre site. Il est essentiel de savoir utiliser Adwords quand on veut être efficace en Webmarketing. Et il ne suffit pas d’en connaitre les bases, il faut être un expert. Et pour savoir si vous l’êtes, un client ou un recruteur pourra vous demander si vous avez la certification. Si vous l’avez, vous allez vite les rassurer.

Concernant la partie achat de liens sponsorisés, nous pouvons vous l’expliquer assez facilement étant donné que nous sommes certifié par Google.

La certification Adwords

Qu’est ce que cela veut dire “être certifié par Google pour Adwords”? Il faut passer un examen. Si celui-ci est réussi, vous être certifié comme professionnel compétent pour utiliser Adwords pour une durée de 12 mois. Après cela, il faudra repasser la certification afin d’être toujours certifié. La certification est importante car elle atteste de votre compétence.

Le Examen Adwords

On peut passer cet examen à titre individuel ou pour le compte de l’agence ou de l’entreprise dont vous travaillez et dont vous être le patron. Dans les deux cas, vous pouvez passer cet examen sur Internet ou lors des Google Academy (des réunions d’une journée ayant lieu partout en France à des dates prédéfinies, renseignez-vous car il y en a assez peu). Nous vous conseillons de passer l’examen sur Internet car c’est simple et sans contrainte.

Pour passer l’examen, il faut se créer un compte Google Partners puis passer les QCM. Dans le cadre d’Adwords il y a 5 QCM : les bases d’Adwords, Publicité sur le Réseau de Recherche, Publicité Display, Publicité Vidéo, Publicité avec Google Shopping et depuis Juin 2015 Publicité sur Mobile. Pour réussir l’examen il faut avoir au moins 80% de réponses positives au QCM “les bases d’Adwords et de l’un des 5 autres QCM. A chaque question il n’y a qu’une seule bonne réponse. Il y a un temps impartit, il faut donc faire attention à finir dans les temps sans se précipiter. Réussir 2 des 5 QCM peut sembler simple, mais c’est loin d’être le cas. Les personnes qui travaillent sur Adwords depuis longtemps devraient s’en sortir sans trop de problème (et encore, rien n’est moins sûr), par contre les débutants devront bachoter.

Comment se présente l’examen?

Il s’agit d’un QCM, avec un nombre de questions différents selon les QCM, auquel il faut répondre dans un temps défini. Par exemple, pour “les bases d’Adwords”, il s’agit de 100 questions à répondre en 120 minutes. Pour chaque question il y a 4 réponses données, une seule est bonne. Nous vous prévenons que les questions ne sont pas simples et il faut se creuser les méninges ou avoir déjà une grosse expérience d’Adwords pour trouver la bonne réponse. Néanmoins, rassurez-vous, si vous ratez les QCM au premier coup, ce qui arrive fréquemment, vous pouvez les repasser tous les 7 jours et cela indéfiniment. Les questions peuvent porter sur les fonctionnalités du logiciel Adwords ou sur des cas concrets de campagnes à réaliser.

Exemple de question réelle de QCM :
En tant qu’annonceur, Christine souhaite attirer du trafic sur son site. Elle a des objectifs d’investissement et elle utilise déjà la fonctionnalité de suivi des conversions dans Adwords. Quels système d’enchères lui conseilleriez-vous?
– le système d’enchère au coût par mille impression (cpm)
– le système d’enchère au coût par jour (cpj)
– le système d’enchère au coût par clic (cpc)
– le système d’enchère au coût par vue (cpv)

Cette exemple est assez simple mais montre bien la technicité qu’il faut acquérir pour être efficace avec ce logiciel.

Comment réviser?

Nous vous conseillons d’ouvrir un compte Adwords et de regarder le logiciel. Le but des QCM est de vérifier que vous connaissez le logiciel, que vous savez l’utiliser mais aussi que vous comprenez comment optimiser une campagne d’achat de lien. Cela nécessite de l’expérience ou une bonne séance de révision. Google met à votre disposition des cours dans le “centre d’aides Adwords”. Ces cours sont longs et très précis. Ils vous seront très utiles pour réussir l’examen.

Quelques conseils :

  • ouvrir un compte Adwords, et allez voir toutes les rubriques, si possible faites des campagnes Adwords pour vous entrainer et mieux comprendre
  • réviser à fond les annales de Google sur Internet “centre d’aide Adwords”
  • lorsque vous passez les QCM, notez les questions qui vous ont posé des problèmes, vous pourrez ensuite les réétudier après le QCM
  • les questions changent rarement pour le même QCM donc essayez de trouver les erreurs que vous avez pu faire la fois précédente pour ne pas les réitérer

L’examen n’est pas simple mais il sera une réelle plus value pour vous vendre auprès des clients ou des recruteurs. Il nous reste à vous souhaitez bonne réussite à l’examen Adwords.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Le référencement Google : les techniques qui marchent

référencement Google

Le référencement Google, appelé communément SEO (Search Engine Optimization) sur Google, elle un moyen essentiel afin d’être bien positionné sur le moteur de recherche leader en France (94% des recherches).

Le référencement Google (SEO) est l’une des actions webmarketing les plus techniques à réaliser. En effet, elles nécessitent des connaissances techniques assez importantes.

De plus, les actions de Référencement Google changent constamment. Il faut donc rester en veille constante. Nous ne parlerons dans cet article que de White Hat, c’est à dire de techniques de SEO autorisées par les moteurs de recherche.

La liste ci-dessous n’est bien sûr pas exhaustive. Pour en savoir plus ou demander une aide sur le référencement naturel sur Google, demandez à Alexandre Favrot (voir à droite).

Les principales techniques de Référencement Google

  • Un contenu original et attractif : amener une plus value à un sujet, pas de copier coller, mettre en relation différentes informations, en organisant de manière originale, un contenu fréquemment mis à jour (très important)
  • Un nom de domaine avec des mots clés en relation avec son activité, court et descriptif (générique). Malheureusement les plus simples sont très souvent déjà déposés et il faut payer cher pour acquérir des droits si ils sont cessibles). Dans l’idéal, le nom de domaine doit : avoir une signification, être facile à mémoriser, lisible, être facile à prononcer et pouvoir s’internationaliser
  • Un titre bien choisi : doit décrire le contenu de la page, 6 à 7 mots maximum, moins de 60 caractères, contenu du titre unique
  • Une url adaptée : importance des mots clés présents dans les url (ex : lyonresto.com/restaurantitalien)
  • Un corps de texte lisible par les moteurs de recherche : contenu transparent (pas de flash, pas de cadres)
  • Des balises Meta décrivant précisément le contenu des pages : utiliser le code HTML
  • Des liens bien pensés : liens internes entre les pages et netlinking
  • Des attributs ALT pour décrire le contenu des images
  • La longue traine
  • Des synonymes de mots clés de recherche et mettre les mots clés les plus utilisés par les Internautes (regarder Google Related Searches, Keyswords Tool, Google Insight For Search, Adcenter) et répéter plusieurs fois les mots clés
  • Eviter les flash, formulaire, Ajax, site trop grand avec trop de pages maximum 100 000 pages) et trop de pages indexables au lancement
  • Il faut maximum 3 clics pour atteindre toutes les pages du site
  • Regrouper les pages par thèmes
  • Utiliser un bon codage HTML, récent
  • Créer des liens pertinents (linking) grâce au SMO, backlinks, linkbait, linkninja
  • Faire un bon maillage interne du site et une arborescence optimisée
  • Mettre en valeur les titres et les mots clés importants (gras, souligné)
  • Ne pas inclure trop d’images
  • Faire des liens vers “en savoir plus” ou “plus d’infos”
  • insérer des liens vers les réseaux sociaux
  • mettre en gras et en évidence les mots clés pertinents
  • mettre un titre aux image de la page en lien avec l’url de la page
  • rajouter une méta description (description pour les résultats des moteurs de recherche) en insérant le mot clé principal de l’article
  • ce mot clé principal de chaque article doit être différent à chaque article, être repris par l’url, le titre de l’article. Le mot clé doit être cité plusieurs fois dans le contenu de l’article.
  • il faut mettre des liens externe dans chaque page du site
  • il faut insérer une image dans chaque article
  • le corps du texte de l’article doit avoir plus de 300 mots
  • le titre doit avoir entre 40 et 70 caractères.
  • les sites doivent être adaptés aux mobiles (sites mobiles, responsive…).

Petite astuce importante : créer des articles sur des sujets qui sont d’actualité dans les médias et réseaux sociaux afin de remonter sur les moteurs, mais aussi utiliser le SMO qui contribue au SEO.

Pour avoir un référencement Google optimal, il faut faire appel à un pro. Demandez un devis à Alexandre Favrot (allez voir à droite de la page).

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Explication de l’outil ADWORDS

ADWORDSLe marché des moteurs de recherches est largement dominé par Google en France avec 90% des recherches sur l’Internet en France, suivi par Bing (3%) et Yahoo (2%). Il faut donc utiliser le système publicitaire de Google, à savoir Adwords.

Explication approfondis d’ADWORDS

Sur Google, l’achat d’espace payant sur les pages de résultats des recherches des Internautes en fonction de leurs mots clés, se fait selon un système d’enchères.

Le format des annonces est le suivant:

  • titre
  • 2 lignes de descriptions
  • un URL de redirection

exemple :

mon super blog

Tout savoir sur le webmarketing avec des cours, actualités, conseils..

www.lepetittruc.fr

Le système d’enchères

Le système d’enchères est le suivant : pour déterminer la position d’une annonce, deux éléments sont pris en compte : l’enchère et la qualité

  • l’enchère : montant maximum que l’annonceur est prêt à payer pour un clic sur une annonce (cpc max). L’annonceur ne payera que lorsqu’il y aura des clics sur son annonce (cpc).
  • Le score de qualité (quality score ou Qs)

Les positionnement de l’annonce

Positionnement de l’annonce sur la page : CPC max X Qs

Les indicateurs importants sont :

  • Taux de clics (nombre de clic sur une annonce par rapport au nombre d’affiches (impression) aussi dit CTR (click through rate)
  • coût par clic moyen (cpc moy) : budget dépensé/nb de clics
  • Position moyenne (ex : 2.5 sur les 3 annonces)
  • Part d’impressions (nombre de requêtes déclenchant une impression/nombre possible de l’annonce (donc nombre d’occasions manquées d’impression d’une annonce))

Les campagnes Adwords

La hiérarchie du logiciel Adwords : compte, campagne, groupe d’annonces, annonce

  • Compte : on doit créer un compte sur Adwords en créant au préalable un compte sur Google. Il n’y aura qu’un seul compte pour tout le budget marketing. On gère à ce niveau les options d’administration (facturation, accès au compte, alertes…) On peut créer plusieurs comptes qui peuvent être regroupés au sein d’un centre multicompte (utile si plusieurs utilisateurs).
  • Campagnes : on crée une ou plusieurs campagnes. Chaque campagne doit avoir un seul objectif. A ce niveau on gère le budget de la campagne, le type de niveau de diffusion, les horaires de diffusion, et les zones géographiques…
  • Groupes d’annonces (adgroups) : subdivision des campagnes pouvant regrouper des annonces ou mots clés pertinents qui partagent les mêmes sémantiques ou thématiques.
  • Mots clés : chaque groupes d’annonces a ses mots clés, à savoir les mots que vont mettre les Internautes lors de leurs recherches. On peut choisir des mots clés exacts ou larges…

exemple :

achat et location immobilière lyon et Saint Etienne

le compte (1) c’est agence immobilière

les campagnes (2) c’est : campagne lyon/campagne Saint Etienne

adgroups (8) : vente appartement lyon, vente maison lyon, location appartement lyon, location maison lyon/ vente appartement Saint Etienne, vente maison Saint Etienne, location appartement Saint Etienne, location maison Saint Etienne/

mots clés (nombreux) : achat appart lyon, achat appartement lyon, appartement lyon, appartement lyonnais, acheter appartement lyon…

Les types de mots clés

3 types de mots clés :

  • Mots clés des marques : raisons d’achat (améliorer son niveau de qualité (et baisse du cpc moyen), capitaliser sur sa notoriété, se protéger face à la concurrence)
  • Mots clés génériques : rattachés à l’activité de l’annonceur, souvent courts (1 à 2 mots maximum), cpc moyen sera élevé car grosse concurrence
  • Mots clés long tail : des mots clés long, peu recherchés mais nombreux générant peu de clics mais l’ensemble de ces mots clés génèrent un apport de trafic non négligeable ou évite la concurrence (cpc moyen plus faible), c’est un moyen de conversion efficace. plus de 4 mots ex : meilleur film d’aventure 2010

Le ciblage des mots clés

le ciblage positif

  • le ciblage exact (exact match) : affichage de l’annonce si mots clés définis écrits par l’Internaute
  • le ciblage “expression” (phrase match) : l’expression mots clés doit faire partie de l’expression écrit par l’Internaute en partie ex : si mots clés “appartement lyon”, il y a affichage si l’Internaute écrit “appartement lyon achat”
  • le ciblage large (broad match) : affichage dès que la requête de l’Internaute contient les mots clés même si avec des mots entre ex : si mots clés “appartement lyon” et si l’Internaute écrit “appartement achat lyon”

le ciblage négatif : mots clés que l’on souhaite exclure de la campagne

  • ciblage négatif exact
  • ciblage négatif expression
  • ciblage négatif large

Il faut analyser les rapport de requête pour savoir ce que les Internautes utilisent comme mots pour les recherches et s’adapter en fonction.

Pour trouver des mots clés il y a plusieurs solutions : le brainstorming avec le personnel de l’entreprise, les outils dédiés de Google (Google Suggest Search, Adwords, Insight For Search).

Pour rédiger des annonces pertinentes sur Google, il faut : moins de 25 caractères pour le titre et 35 caractères pour la description et url. 3 critères : spécifique, cohérente, différenciant

Le Quality Score (Q5)

Les 4 éléments permettant de déterminer le Quality Score sont : taux de clics (CTR), l’historique du compte, la qualité de la page de destination et la pertinence des mots clés.

positionnement = cpc max * Q5 (plus ce score est élevé mieux l’annonce sera bien placée dans la page de résultat de recherche)

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

Les bases du Référencement Payant (SEA)

référencement payantLes référencement payant est devenu essentiel sur les moteurs de recherche afin de compléter la référencement naturel. Il s’agit d’être bien placé sur les moteurs en payant des annonces. Ce moyen est très utilisé bien qu’il coûte assez cher. Il reste un moyen très efficace afin d’acquérir du trafic.

La définition du Référencement Payant

Le référencement payant peut être défini ainsi :

il s’agit d’acheter des espaces publicitaires sur les pages de résultats des moteurs de recherches en fonctions de mots clés décrits par les Internautes lors de leurs recherches.

En anglais, cela s’appelle SEA (Search Engine Advertising).

Le référencement payant est souvent appelé “achat de liens sponsorisés”.

Les objectifs

Les objectifs peuvent être divers :

  • la vente : amener le maximum d’Internautes à acheter sur son site Web
  • le trafic : amener le maximum d’Internautes à venir visiter son site Web
  • le branding : faire connaître un site, une marque en faisant du sea sans objectif de vente ni de trafic

Les publicités achetées le sont soit en haut des pages de résultats de recherche soit sur le côté droit.

Le SEA est une action Webmarketing très utilisée par les entreprises. Il prend une part importante du budget. Néanmoins, il est très souvent très rentable. Bien sûr, quand on parle de référencement payant on doit penser Adwords car il s’agit de l’outil à utiliser quand on veut faire du référencement payant sur le principal site de moteur de recherche, Google. Ce dernier représentant en France environ 90% des recherches, il faut essentiellement faire du SEA sur ce site. Il y a aussi l’outil Bing pour Yahoo et Msn mais l’apport en trafic et en vente sera mineure.

Demandez un devis pour une prestation de référencement payant? Utiliser le bouton à droite pour demander un devis à Alexandre Favrot, consultant webmarketing.

Alexandre Favrot consultant seo webmarketingAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr

SEO : Tout savoir sur le référencement naturel (SEO)

référencement naturelLe référencement naturel (SEO) est la présence de nos contenus sur les moteurs de recherche. C’est essentiel. Si votre magasin est impossible à trouver, personne n’ira dans votre magasin. Sur Internet c’est la même chose, si l’Internaute ne peut pas vous trouver parmi les nombreux contenus présents, vous n’aurez pas de visiteurs et donc de ventes.

La définition du référencement naturel

Le référencement naturel, dit aussi Référencement Naturel (Search Engine Optimization), regroupe l’ensemble des techniques visant à maximiser le positionnement du site sur les résultats des moteurs de recherches en fonction de mots clés pertinents pour l’entreprise à l’aide de divers outils et techniques, à savoir: accessibilité du contenu, code sémantique, arborescence optimisée, maillage interne des pages, ajouts de contenus frais, nombre de liens entrants et sortants, mettre les noms de pages en relation avec le contenu…

Pour être bien placé sur les moteurs de recherche, il faut comprendre la manière dont ces moteurs font leur classement. Chaque moteur à ses propres règles et surtout ces règles évoluent très souvent , il faut donc être en constante veille à ce sujet.

Il faut que le site soit modeler de manière à être vu et bien classé par les robots d’indexation des moteurs de recherche.

Ici, il est essentiel d’identifier le moteur de recherche leader qui est Google (90% des recherches en France en 2015). Il faut donc surtout s’intéresser et être bien placé sur ce moteur de recherche.

Le référencement naturel fait à la fois appel à de la technique, à la création des contenus et à la maximisation de l’ergonomie.

Pour cela, les règles de bases sont d’avoir un site agréable, pertinent par rapport au thème choisi, mais qui ne comporte pas trop de pages, avec des noms de pages descriptives.

Référencement Naturel White HAT OU Référencement Naturel Black Hat?

Il existe deux manières différentes de faire du référencement naturel :

  • White Hat : chapeau blanc : respecte les consignes des moteurs de recherches
  • Black Hat : ne respecte pas les critères de qualité de Google, cela permet d’avoir un bon référencement si cela n’est pas découvert, sinon le site sera fortement déclassé, donc à court terme cela peut être efficace mais pas à long terme car c’est très déconseillé car le risque de déclassement est fort

les étapes du référencement naturel

  • Soumission (submission) : consiste à faire connaître le site auprès des outils de recherche
  • Positionnement (ranking) : consiste à optimiser les pages du site Web afin d’être bien placé sur les pages de résultat pour certains mots clés

mots clés : mots utilisés par les internautes pour faire des recherches

Les 2 outils pour trouver les mots clés pertinents sont : Google Trends (tendances) et Sem Rush (mots clés des concurrents).réf

Vous voulez améliorer le référencement naturel de votre site? Alexandre Favrot vous aide. Demandez-lui un devis (à droite de la page).

Alexandre Favrot consultant seo webmarketing référencement naturelAlexandre Favrot

  • Consultant SEO & Webmarketing / Créateur du Blog
  • Mon site : www.alexandrefavrot.fr
  • Prestation : Audit SEO / SEO / Webmarketing
  • 06 83 76 54 49 / contact@alexandrefavrot.fr